Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Prolonger la durée de conservation des aliments grâce aux nanomatériaux

Une initiative financée par l’UE a démontré avec succès sa nouvelle solution d’emballage qui propose d’utiliser des films antimicrobiens actifs basés sur les nanotechnologies.

Technologies industrielles

Il vous est déjà arrivé d’être tenté par de superbes cerises sur l’étal de votre supermarché ou par une remise proposée sur votre marque préférée de pain de mie et, avidement, vous en avez trop acheté? Vous avez probablement dû jeter la plupart parce qu’ils étaient périmés. Et si la durée de conservation de ces produits pouvait être prolongée? C’est exactement ce qu’a fait le projet NanoPack, financé par l’UE. Sa solution d’emballage basée sur la nanotechnologie a été testée avec succès pour plusieurs produits alimentaires et les résultats ont été démontrés lors d’une conférence. Un communiqué de presse sur le site web du projet que NanoPack a mené note «qu’une série de tests d’efficacité antimicrobienne dans différents sites a démontré la capacité du nouveau film de NanoPack à prolonger la durée de conservation d’une série de denrées périssables». Les tests ont montré que leur emballage empêchait la croissance de moisissures dans le pain pendant au moins trois semaines. Il a également respectivement prolongé la résistance des cerises fraîches et la durée de conservation de fromage comme le cheddar de 40 % et de 50 %. Les partenaires de NanoPack ont ​​présenté leur film innovant lors du Congrès mondial 2019 de l’Association de l’industrie de l’emballage actif et intelligent. Leur technologie vise à remplacer ou à minimiser le recours aux conservateurs alimentaires, avec ou sans conditions atmosphériques modifiées.

Comment fonctionne le système NanoPack?

NanoPack combine des nanomatériaux naturels et des huiles essentielles pour améliorer la sécurité alimentaire et réduire les déchets. Des nanotubes minéraux sont dispersés dans des films d’emballage en plastique et contiennent des huiles essentielles naturelles extraites de plantes, telles que l’origan et le thym, aux propriétés antimicrobiennes. «Les nanotubes libèrent lentement les huiles antimicrobiennes du film dans l’espace libre entre les aliments et leur emballage. Cela ralentit activement l’oxydation, les changements d’humidité et la croissance microbienne», précise le même communiqué. Les emballages alimentaires personnalisés de NanoPack couvrent une large gamme de produits alimentaires comme le pain, la viande et le poisson frais, les produits laitiers et les fruits et légumes. Ces films d’emballage sont des plastiques transparents, comme ceux existant actuellement sur le marché. Les partenaires du projet reconnaissent certains des défis liés à l’acceptation par les consommateurs de la nanotechnologie dans les emballages alimentaires. Le site web du projet stipule: «Le succès de la technologie de l’emballage alimentaire dépend de ses caractéristiques et de ses avantages, et de la façon dont les consommateurs les comprennent. En regard des caractéristiques de la technologie, ce n’est pas tant la nanotechnologie qui a été perçue négativement par nos participants, que les autres éléments (comme les huiles essentielles) qui ont été mis en avant, particulièrement sur un ton négatif (car ils les relient à d’autres applications non alimentaires).» Le site web du projet signale le «compromis entre l’extension de la durée de conservation d’un produit (et ce qui intéresse les producteurs alimentaires) et la fraîcheur (ce qui intéresse les consommateurs)». Il souligne également que les consommateurs peuvent ne pas approuver l’extension de la durée de conservation d’un produit «si sa fraîcheur est compromise» dans leur esprit. NanoPack (Pilot line production of functional polymer nanocomposites from natural halloysite nanotubes: demonstrating controlled release of active antimicrobials in food packaging applications.) a été organisé pour développer, démontrer et généraliser des solutions pour prolonger la durée de conservation des aliments. Cet objectif est atteint grâce à l’utilisation de nouvelles surfaces antimicrobiennes appliquées dans les produits d’emballage alimentaire actif. L’emballage actif fait référence à un système dans lequel les composants matériels, le produit et l’environnement interagissent pour prolonger la durée de conservation des aliments. Avec cette technologie, la fonction de l’emballage va au-delà du simple contenant passif d’un produit. Pour plus d’informations, veuillez consulter: Site web du projet NanoPack

Pays

Israël

Articles connexes