Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des villes unissent leurs forces pour faire face aux montagnes de déchets

Sept villes de l’Union européenne ont décidé de coopérer pour tester les meilleurs moyens de réduire et de recycler les déchets. Les travaux réalisés dans le cadre du projet Urban_Wins offrent des solutions à une situation d’urgence avant qu’il ne soit trop tard.

Changement climatique et Environnement

Le résident moyen de l’UE produit environ 5 tonnes de déchets par an, selon les derniers chiffres recueillis dans les 28 États membres par Eurostat. Et l’élimination de tous nos déchets est devenue un casse-tête pour les autorités locales, en particulier pour les villes européennes, explique Cinzia Vuoto, qui dirige les services environnementaux de la ville de Crémone en Italie. «Bien que le taux de recyclage soit élevé en Italie et dans de nombreux autres pays de l’UE, le problème des déchets est une situation d’urgence», explique Mme Vuoto. «Il n’y a pas assez d’usines capables de réellement transformer et recycler les matériaux de manière adéquate, de telle façon que la matière ne perde pas sa valeur intrinsèque.» Pour faire face à cette urgence, Cinzia Vuoto a coordonné le projet Urban_Wins, en mettant en commun l’expertise et les données de 24 villes de l’UE dans six pays et en testant des plans stratégiques dans sept villes. Parmi les partenaires figuraient des autorités locales, des associations environnementales et des entreprises d’élimination des déchets. Ces travaux aident d’ores et déjà les autorités et les consommateurs à échanger leurs meilleures pratiques et à réduire leur production de déchets.

Expérimentations vertes

Parmi les systèmes testés, Crémone a expérimenté un système tarifaire pour faire payer les résidents en fonction de la quantité de déchets qu’ils produisent et réalise actuellement une étude de faisabilité en vue d’une application dans toute la ville. Elle a également testé un marché de dernière minute où des produits proches de leur date de péremption et des excédents alimentaires sont distribués gratuitement afin de réduire la quantité de bonne nourriture jetée. La ville roumaine de Bucarest s’est concentrée sur les restaurants et les bars avec un programme de collecte sélective «zéro déchet». Le conseil municipal a mis en place, débattu et approuvé un plan de gestion des déchets pour le centre historique, élaboré un mini-guide sur la prévention et la gestion des déchets alimentaires à l’intention du personnel et des clients des restaurants, et mené une campagne de sensibilisation. Sabadell, dans le nord-est de l’Espagne, a créé des espaces de sensibilisation à l’écologie pour amener les habitants à parler de l’élimination des déchets et à y réfléchir. «Il est indispensable que nous réduisions la production de déchets, en particulier les déchets d’emballage, qui n’ont pas diminué ces dernières années», déclare Mme Vuoto. Bien que la production de déchets soit en baisse dans l’UE, cette diminution n’est pas assez rapide au vu de la pression exercée sur les sites de décharge et de l’impact sur l’environnement de la mise en décharge et de l’incinération. «Par ailleurs, il y a également des différences considérables entre les États membres», ajoute Mme Vuoto. «Le point de départ des différentes villes pilotes était très différent. Urban_Wins a renforcé les connaissances et donné une perspective complète des scénarios possibles, tout en permettant une véritable discussion avec les citoyens.» Le projet a produit un modèle de calcul pour la conception de stratégies en matière de déchets, et des lignes directrices pour l’élaboration de programmes visant à introduire des économies circulaires dans les villes, afin de recycler les déchets et de les utiliser pour produire de l’énergie. Les partenaires du projet ont constaté, à l’instar de ce qu’a déclaré la jeune activiste suédoise Greta Thunberg lors du sommet sur le climat COP25, que les gens sont prêts à modifier leur mode de vie pour protéger l’environnement. «Les villes étaient prêtes à affronter les propositions que nous avons présentées sur le projet et ont accueilli avec enthousiasme l’occasion de discuter de la gestion des déchets, de la réduction des déchets et des principes de l’économie circulaire», conclut Mme Vuoto.

Mots‑clés

Urban_Wins, déchets, recyclage, élimination des déchets, zéro déchet, gestion des déchets

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application