Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le savoir en matière d’eau apporte du pouvoir aux citoyens, aux communautés et aux décideurs politiques

Des chercheurs financés par l’UE travaillent à l’autonomisation des citoyens et des décideurs politiques sur les actions destinées à économiser l’eau et à se préparer face aux inondations.

Économie numérique
Technologies industrielles
Alimentation et Ressources naturelles

Les citoyens ne sont généralement pas conscients des questions fondamentales concernant l’une des quatre premières ressources naturelles de notre planète: l’eau. Ils ont souvent connaissance du sujet de la durabilité de l’eau uniquement lorsque des évènements connexes influencent leur vie ou leurs moyens de subsistance. Le projet POWER a adopté une approche proactive pour renforcer la connaissance sur le sujet. Ljiljana Marjanovic-Halburd, coordinatrice du projet, professeure de création d’énergie et d’informations et directrice de l’école d’ingénierie et de développement durable à l’université De Montfort à Leicester, met en avant le besoin d’encourager les personnes à apprendre ce type d’actions. Toutefois, cela demande des incitations et de grandes forces de persuasion. «POWER, en tant que projet axé sur les utilisateurs», explique-t-elle, «a étudié de nouvelles méthodes pour sensibiliser et transférer des connaissances parmi les citoyens, et pour permettre un échange efficace entre les hommes politiques, les administrations locales, les professionnels de l’eau et les citoyens sur des questions de durabilité liées à l’eau». La vision du projet s’inspire d’une approche participative, illustrée par une inspirante vidéo de présentation de POWER. Soutenant ces actions, nous retrouvons une innovante «plateforme sociale numérique» (PSN) ou «plateforme communautaire de l’eau». «Cela facilite l’échange de connaissances entre experts et citoyens, ainsi que le dialogue entre les différentes parties prenantes», déclare‑t‑elle.

Des communautés résilientes

Les efforts du projet se sont traduits par la mise en œuvre réussie de la PSN dans quatre villes pilotes: Leicester et Milton Keynes (Royaume-Uni), Sabadell (Espagne) et Jérusalem (Israël). Chaque PSN fournit des informations opportunes et géolocalisées sur des sujets connexes comme des cartes d’évaluation du risque local d’inondation ou le niveau des rivières en temps réel. «Les plateformes fournissent une base sur laquelle construire des communautés locales résilientes et solides autour des questions sur l’eau correspondant à chaque ville», poursuit Mme Marjanovic-Halburd. Divers mécanismes de la plateforme permettent ce type d’engagement en ligne grâce à une approche innovante de ludification validée de manière empirique. Les activités sont soutenues à différents niveaux, de la simple lecture à la cocréation d’approches de solutions. Cela permet de mettre en place une participation plus éclairée, inclusive et efficace. En outre, le répertoire de meilleures pratiques de POWER met à disposition l’expertise et l’expérience sur des approches de solutions qui ont été mises en œuvre avec succès dans plus de 70 villes dans le monde. La plateforme de POWER a été lancée intégralement sous forme de logiciel libre sur GitHUB. Cela permet à n’importe quelle ville ou à n’importe quel service public des eaux de télécharger et de mettre en place leur propre plateforme communautaire de l’eau à l’échelle locale.

Au-delà du monde numérique

POWER encourage également l’engagement des citoyens hors ligne, sous forme de «mesures pour que les villes relient les interactions numériques à l’impact et à l’échange de connaissances dans le monde réel», explique la professeure. Le Concours POWER d’idées pour les communautés durables en est un exemple parfait. Ce concours d’idées a attiré 140 soumissions, à partir desquelles dix lauréats ont été choisis et annoncés lors de la conférence finale du projet, tenue en octobre. Les Conseils locaux pour l’engagement des citoyens dans les stratégies urbaines durables (ConCensus) en sont un autre exemple. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur ConCensus dans un article de recherche publié dans la revue «Futures».

Maintenir la dynamique

«La principale réussite du projet ne réside pas dans un seul outil, mais dans le fait de fournir aux villes un cadre complet pour renforcer l’engagement des citoyens dans des défis de durabilité urbaine», résume Mme Marjanovic-Halburd. Des preuves concrètes de ce succès comportent un ensemble de futures initiatives planifiées au-delà du cadre initial de POWER. Le conseil municipal de Jérusalem a décidé d’élargir cette expérience positive avec son ConCensus local et d’établir une entité régionale plus importante: le forum régional sur l’eau du Moyen-Orient. Reconnaissant les avantages offerts par cette communauté en ligne, la ville de Hanau en Allemagne exploitera également le potentiel de la plateforme en vue d’atténuer les répercussions du changement climatique liées à la santé.

Mots‑clés

POWER, eau, durabilité, engagement des citoyens, ConCensus, communauté de l’eau, durabilité de l’eau, plateforme sociale numérique, ludification

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application