Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Solutions de groupes logistiques pour un système de transport durable et pleinement intégré

Le projet CLUSTERS 2.0, financé par l’UE, a permis de faire d’énormes progrès dans la construction d’un réseau hyperconnecté de plateformes et de groupes logistiques. Afin de poursuivre sur cette voie, une série de conférences en ligne se tenant en juin et en juillet présentera les solutions innovantes du projet dans le but d’aider à réduire les embouteillages, les nuisances sonores, l’utilisation des sols et la pollution.

Économie numérique

Les groupes logistiques sont essentiels pour générer la croissance, l’emploi et la compétitivité. S’ils sont bien établis, ces ensembles géographiquement regroupés d’entreprises et d’opérations liées à la logistique, comme les transporteurs, les entrepôts et les prestataires de services logistiques tiers, pourraient devenir des sources florissantes d’innovation. Conçu dans le but de dégager tout le potentiel des groupes logistiques européens, le projet CLUSTERS 2.0 financé par l’UE, a permis de réaliser des progrès significatifs dans l’amélioration des performances et de la coordination des terminaux et des plateformes qui interviennent au sein d’un groupe. Comme indiqué sur son site web, le projet CLUSTERS 2.0 a remplacé son évènement final initialement planifié par une série de conférences en ligne qui prendra fin le 14 juillet et couvrira un éventail de sujets tels que les technologies informatiques, l’internet physique, la coopération et la durabilité. Le principal objectif de CLUSTERS 2.0 a été de proposer une boîte à outils pour la logistique future, notamment des applications informatiques à grande échelle qui établissent et facilitent la coordination au sein et entre les groupes logistiques. Il a également mis l’accent sur la collaboration horizontale, la modularisation et la normalisation des unités de chargement.

Solutions

Le projet CLUSTERS 2.0 a pris plusieurs mesures en vue de développer des solutions, à faible capital, rentables et à fort coefficient d’investissement, de manipulation et de transbordement optimisés des marchandises. Son réseau ouvert hyperconnecté de groupes et de plateformes logistiques opère «dans le cadre du RTE-T», comme l’indique le site web du projet. CLUSTERS 2.0 a jeté les bases d’un tel réseau en développant des méthodes qui permettent de relier les centres de fret par l’internet physique. La politique de l’UE relative au réseau transeuropéen de transport (RTE-T) consiste à développer un réseau européen de lignes ferroviaires, de routes, de voies intérieures navigables, de voies maritimes, de ports, d’aéroports et de terminaux ferroviaires. L’augmentation du volume de fret ferroviaire est au cœur de la stratégie de transport durable de l’UE, avec 30 % des flux de fret dépassant 300 km de distance qui devront être transférés vers le rail d’ici 2030 et 50 % d’ici 2050. Les plateformes concernées par CLUSTERS 2.0 comprennent notamment Saragosse (PLAZA), Duisbourg (Duisport), Lille (Dourges), Bologne-Trieste (Interporto/Port de Trieste), Bruxelles (BruCargo), Londres (Heathrow), le Pirée (PCT) et Trelleborg (Port). Le projet a recours aux laboratoires vivants pour tester, améliorer et valider les solutions proposées et développer les modèles commerciaux requis. Il a déjà expérimenté et démontré ces solutions. Les laboratoires vivants du projet CLUSTERS 2.0 incluent le Proximity Terminal Network (PTN) et le Cluster Community System (CluCS). Le CluCS est une plateforme informatique qui soutient la gouvernance du PTN et des opérations par la gestion efficace de l’information. L’une des solutions du projet est une application de réservation de créneaux horaires. Ses fonctionnalités sont notamment la définition d’une fenêtre centrale permettant de réserver un créneau horaire pour la livraison ou l’enlèvement de fret, la simplification des demandes de créneaux horaires uniques ou récurrents pour ceux qui réservent (transitaires) et la création de créneaux horaires pour différents types de fret disponibles auprès des fournisseurs (manutentionnaires). Un aperçu général du projet CLUSTERS 2.0 (Open network of hyper connected logistics clusters towards Physical Internet), qui prendra fin en juillet 2020, explique et présente également les différentes solutions et le principe de base du projet à l’origine de la création du réseau. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet CLUSTER 2.0

Pays

Allemagne

Articles connexes