Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un système d’isolation et de transport pour patient unique pourrait aider à enrayer l’épidémie de coronavirus

Un projet financé par l’UE joue un rôle crucial dans la lutte contre la propagation du COVID-19, grâce à sa solution de transport des patients contagieux.

Santé

Les maladies infectieuses sont l’une des principales causes de décès dans le monde. Les efforts croissants pour lutter contre le COVID-19 et d’autres épidémies récentes, comme le virus Ebola et les cas de syndrome respiratoire du Moyen-Orient, ont mis en évidence les difficultés liées à la logistique des patients. Découvrez le projet EpiShuttle 2.0 financé par l’UE, qui a lancé sa solution éponyme: une unité d’isolement spécialisée réutilisable en polycarbonate, dotée d’une coque rigide. La fiche descriptive du projet explique: «L’EpiShuttle est une unité d’isolement spécialisée pour une personne, qui offre une protection complète contre les maladies contagieuses, sans pour autant compromettre les traitements et soins avancés prodigués au patient.» L’EpiShuttle a été développé par des médecins et ingénieurs d’EpiGuard. Citée dans un communiqué de presse, Ellen Cathrine Andersen, PDG d’EpiGuard, déclare: «Nous devons être en mesure de transporter les patients atteints de COVID-19 là où des moyens sont disponibles, ce n’est qu’alors que nous pourrons utiliser la pleine capacité de l’ensemble du système de soins de santé et assurer le traitement.» Elle ajoute: «Les travailleurs du secteur de la santé font un effort admirable pour transporter les patients tout en mettant leur propre santé en jeu, mais si nous devons désinfecter tous les hélicoptères, avions et ambulances après chaque transport, c’est tout le système qui risque de s’effondrer.» Elle souligne également l’importance d’un transport sûr des patients infectés à l’intérieur de l’hôpital. «L’hôpital est le lieu où l’on trouve la plus forte concentration de personnes à risque, où les infections auront des conséquences graves», ajoute Mme Andersen, notant que la civière d’isolement pourrait être bénéfique pour isoler «à la fois les patients très vulnérables et le virus. La civière d’isolement peut également être utilisée en surpression pour le transport de patients très vulnérables, en veillant à ce que ces patients ne soient pas infectés de l’extérieur.» Le projet EpiShuttle 2.0 (EpiShuttle: Isolation and Transportation of Infectious Disease Patients) se déroulera jusqu’à la fin octobre 2021. «Au titre de l’initiative EpiShuttle 2.0 EpiGuard entend combiner la technologie moderne de désinfection au gaz et EpiShuttle, afin de rendre leur technologie rentable et applicable au marché mondial plus large», selon CORDIS.

Des solutions innovantes

Outre l’EpiShuttle, l’UE soutient plusieurs autres technologies et innovations qui pourraient aider à traiter, tester et surveiller l’épidémie de coronavirus. La Commission européenne a récemment lancé un appel aux jeunes entreprises et aux PME pour qu’elles présentent leur candidature au prochain cycle de financement du Conseil européen de l’innovation. Dans son communiqué de presse, qui met entre autres l’accent sur EpiShuttle 2.0 la Commission fait également référence au projet mTAP (Taking to market a novel filtration system for air purification). mTAP implique l’application d’une technologie de filtration pour les particules d’une taille comprise entre 1 et 100 microns, des bactéries au pollen, en utilisant un matériau céramique. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet EpiShuttle 2.0

Pays

Norvège

Articles connexes