Skip to main content

Article Category

Results Pack

Article available in the folowing languages:

L’énergie géothermique: une solution innovante et viable pour mettre l’Europe à la hauteur de ses ambitions climatiques

Dans sa lutte permanente contre le changement climatique, la Commission européenne donne la priorité aux nouvelles sources d’énergie à émission nulle et respectueuses de l’environnement, notamment depuis le lancement de son initiative Green Deal. Dans ce contexte, l’énergie géothermique semble très prometteuse, c’est pourquoi dans ce Results Pack CORDIS, nous présentons les toutes dernières recherches innovantes financées par l’UE sur l’énergie géothermique profonde et peu profonde qui permettront un déploiement plus rapide, plus large et plus efficace de cette source d’énergie alternative potentiellement révolutionnaire.

Technologies industrielles
Énergie

L’énergie géothermique est une source d’énergie locale et rentable capable de produire de l’électricité de charge de base ou distribuable, de la chaleur ou une combinaison des deux. Elle est utilisée depuis des milliers d’années par l’homme (par exemple, dans la Rome antique, elle était exploitée pour chauffer les pièces ou pour approvisionner les thermes) et se présente aujourd’hui comme une alternative potentielle aux centrales électriques à combustibles fossiles et aux systèmes de chauffage émettant des quantités considérables de gaz à effet de serre. Et ce potentiel ne se limite pas à la seule Europe, le monde entier est concerné, et particulièrement les pays en développement. Outre la possibilité de produire de l’énergie simplement, cette technologie présente un autre avantage majeur qui tient à ses réservoirs géothermiques, capables de stocker l’énergie et le CO2.

Un cadre politique solide

La Commission européenne soutient pleinement la recherche et le développement dans le domaine des technologies géothermiques en finançant, à travers son programme Horizon 2020, des projets de recherche sur l’utilisation de la chaleur directe et de la chaleur extraite pour la production d’électricité, avec en ligne de mire la réduction des coûts et l’amélioration des performances. Jusqu’à présent, les niveaux de financement pour cette forme d’énergie renouvelable demeuraient faibles par rapport à d’autres solutions comme l’éolien, le solaire et la biomasse, mais ils ont récemment augmenté. Par exemple, l’Agence exécutive pour l’innovation et les réseaux (INEA) de l’UE, qui gère la quasi-totalité des projets du présent Results Pack, dispose d’un budget total de 172 millions d’euros alloué à l’énergie géothermique. Désormais, avec l’annonce de son Green Deal, la Commission a fixé pour ambition à l’Europe de devenir le premier continent neutre en carbone d’ici 2050, et, dans ce cadre, l’élan en faveur du développement et du déploiement des technologies géothermiques en tant que candidat sérieux et viable susceptible à terme de faire partie du bouquet énergétique de l’UE ne fera que s’affirmer.

Douze projets véritablement novateurs

Dans ce Results Pack, les 11 Résultats en brefs CORDIS présentés portent sur les plus récents projets d’énergie géothermique financés par l’UE, auxquels a été adjointe une courte introduction sur une initiative toujours en cours mais très prometteuse, GEOTHERMICA. Ces 12 projets couvrent l’intégralité du spectre des recherches en cours sur l’énergie géothermique et fournissent un aperçu exhaustif des développements et investissements prioritaires qui permettront que ces technologies deviennent une source vitale d’énergie alternative pour l’Europe. En particulier, le projet DEEPEGS a entrepris avec succès des essais de forage en Islande et ailleurs qui contribueront à l’amélioration des systèmes géothermiques afin que l’énergie ainsi produite cesse d’être une technologie marginale et devienne incontournable. De son côté, l’équipe du projet GEMex a collaboré avec des chercheurs mexicains pour évaluer et caractériser deux sites de la ceinture volcanique trans-mexicaine afin de proposer des solutions efficaces et réalisables pour exploiter le potentiel géothermique du Mexique. Parallèlement, le projet SURE a testé l’utilisation du forage à jet d’eau radial comme moyen d’améliorer l’importance et la viabilité économique des puits géothermiques, et le projet GeoWell a développé et testé de nouvelles technologies fiables, économiques et respectueuses de l’environnement pour concevoir, achever et contrôler les puits géothermiques à haute température. Enfin, les projets Cheap-GSHPs, GEOCOND et GEOTeCH ont étudié et lancé de nouvelles innovations destinées à faire de la géothermie une source d’énergie propre pour chauffer et alimenter les bâtiments, tandis que le projet MATChING s’est imposé comme fer de lance des efforts européens pour réduire la demande d’eau de refroidissement grâce à des technologies innovantes dans les centrales thermoélectriques et géothermiques.

Results Packs connexes