Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Transformer les sous-produits des eaux usées en carburants verts durables

Une équipe de scientifiques financés par l’UE a développé et testé une nouvelle technologie pour recycler les boues d’épuration en bio-huile.

Changement climatique et Environnement

Une énorme quantité de déchets organiques provenant de divers secteurs est mise en décharge ou incinérée, ce qui accroît davantage les émissions de gaz à effet de serre (GES) et la pollution des sols et de l’eau. Pour résoudre ce problème, il est essentiel d’élaborer et de mettre en œuvre un plan de gestion des déchets adéquat. Le projet TO-SYN-FUEL, financé par l’UE, réalise des avancées majeures dans ce domaine en transformant plusieurs types de résidus de biomasse en carburant liquide neutre en CO2. «Afin de convertir des résidus biogènes en biocarburants avancés durables, l’institut Fraunhofer UMSICHT a développé et créé une nouvelle technologie basée sur le principe du reformage par catalyse thermique (Thermo-Catalytic Reforming ou TCR®)», comme l’indique un communiqué de presse sur le site web du projet. «Après avoir réalisé des tests sur une unité à l’échelle laboratoire et démontré la production de carburant à l’échelle pilote, les chercheurs ont utilisé la technologie TCR® dans une usine transformant des boues d’épuration à un rythme industriel (300 kg par heure)», ajoute le même communiqué de presse. Celui-ci précise également: «L’étape actuelle de développement d’un démonstrateur technique s’inscrit dans le cadre du projet TO-SYN-FUEL. La capacité opérationnelle est de 500 kg par heure de boues d’épuration séchées. Le processus de développement de cette nouvelle technologie a montré un potentiel élevé d’utilisation de la biomasse et des résidus.» Le Dr Ing. Robert Daschner, de l’Institut Fraunhofer pour les technologies de l’environnement, de la sécurité et de l’énergie (UMSICHT), explique: «Dans le cadre de ce projet, nous voulons produire des biocarburants avancés à partir de déchets, qui, dans ce cas particulier, seront des boues d’épuration. Nous sommes en train de construire l’usine et nous allons exploiter et démontrer la technologie en cours de fonctionnement.» Il ajoute: «D’ici la fin du projet, nous voulons disposer d’une analyse de rentabilité des carburants verts durables afin de soutenir les objectifs de la Commission européenne.» Selon ce communiqué de presse, l’usine produira plus de 200 000 L d’huile biobrute. Les boues d’épuration désignent le composant solide final produit lors du traitement des eaux usées.

Un processus intégré

TO-SYN-FUEL implique la mise au point d’un procédé intégré qui combine la technologie TCR® avec la séparation de l’hydrogène par adsorption par variations de pression et hydrodésoxygénation (HDO). Le site web du projet explique ce processus: «La technologie TCR® convertit une large gamme de biomasse résiduelle en trois produits principaux: du gaz de synthèse riche en H2, du biochar et de la bio-huile liquide, qui peuvent être améliorés. Par hydrodésoxygénation (HDO) à haute pression et des procédés de raffinage conventionnels, un équivalent diesel ou essence est créé dans la distillation et est prêt à être utilisé directement dans les moteurs à combustion interne.» TO-SYN-FUEL (The Demonstration of Waste Biomass to Synthetic Fuels and Green Hydrogen) se déroulera jusqu’à fin avril 2021. CORDIS indique: «Ce projet marquera le premier déploiement à l’échelle pré-commerciale d’une technologie capable de transformer jusqu’à 2 100 tonnes par an de boues d’épuration séchées en 210 000 litres par an de biocarburants liquides et jusqu’à 30 000 kg d’hydrogène vert. La mise à l’échelle de 100 de ces usines installées dans toute l’Europe serait suffisante pour convertir jusqu’à 32 millions de tonnes par an de déchets organiques en biocarburants durables, ce qui permettrait de réduire les émissions de GES de 35 millions de tonnes et d’éviter la mise en décharge de déchets organiques.» Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet TO-SYN-FUEL

Pays

Allemagne

Articles connexes

Nouveaux produits et technologies
Changement climatique et Environnement
Technologies industrielles
Société