Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Lever les obstacles au déploiement en toute sécurité des robots collaboratifs

Une initiative de l’UE soutient les concepteurs de robots collaboratifs en offrant des services en matière de sécurité et en résolvant les complexités inhérentes à la certification.

Économie numérique

Les blessures causées par des tâches de levage, de poussée, de traction, de maintien, et celles impliquant des mouvements répétitifs représentent les principaux risques professionnels. Ces risques et les coûts qui y sont associés conduisent au besoin de mettre en place l’automatisation et la robotique dans un souci de réduire toutes les blessures provoquées par des tâches pénibles, répétitives et dangereuses. Un nombre croissant d’entreprises utilise des solutions pour améliorer la santé, la productivité et la flexibilité dans lesquelles des robots collaboratifs, ou cobots, sont conçus pour travailler avec ou à proximité de l’homme. La popularité des exosquelettes, ou robots portables, est aussi en augmentation pour prévenir les blessures des employés lors du levage ou pour diminuer le temps de récupération physique dans le cadre d’applications médicales. Mais qu’en est-il de la sécurité de tels outils? La réglementation sur la sécurité pourrait représenter un obstacle au déploiement des cobots, à moins d’être facilement accessible, facile à comprendre et à mettre en œuvre. C’est là qu’intervient le projet COVR, financé par l’UE, qui aborde exactement cette question et clarifie le processus d’évaluation de la sécurité. Comme mentionné dans un article, les solutions technologiques basées sur les exosquelettes «peuvent renforcer les aspects ergonomiques pour l’opérateur, l’entreprise et la société». Bien que de tels outils soient déjà présents sur le marché pour réaliser différentes tâches, «on manque d’exosquelettes actifs qui faciliteraient la réalisation d’activités dans une atmosphère à risque d’explosion (due aux gaz ou aux poussières inflammables), qui nécessitent une certification ATEX [atmosphères explosives]. Une collaboration dans le cadre du COVR facilitera l’application de la réglementation ATEX aux robots portables». La certification ATEX concerne la réglementation de l’UE relative aux équipements et aux systèmes de protection prévus pour une utilisation en atmosphères potentiellement explosives, comme celles qui contiennent des gaz inflammables, des brouillards, des vapeurs ou des poussières combustibles. Juantxu Martin, directeur technologique à GOGOA Mobility Robots, une société qui développe des solutions portables pour aider les gens à augmenter leur mobilité, décrit ce produit fondé sur un exosquelette de la manière suivante: «ALDAK est un exosquelette actif développé par GOGOA. Il assure un mouvement assisté dans le bas du dos en utilisant des algorithmes dits d’assistance en cas de besoin, ce qui aide les opérateurs à lever de lourdes charges (jusqu’à 40 kg) tout en protégeant leur zone lombaire et en diminuant le mal de dos.»

Tout-en-un

COVR aide les entreprises confirmées et les start-ups telles que GOGOA à analyser, tester et valider la sécurité des applications liées aux cobots. COVR (Being safe around collaborative and versatile robots in shared spaces), qui sera mené jusqu’en décembre 2021, a pour objectif de fournir aux utilisateurs issus de tous les domaines et champs d’application des cobots un accès unique, et ce, depuis tous les pays. Comme expliqué dans une vidéo sur la chaîne YouTube du projet, COVR offre un ensemble d’outils qui génère une approche uniforme de l’assurance de la sécurité. Le projet a également fondé cinq centres de sécurité en Europe qui sont à disposition des fabricants et des développeurs technologiques pour tester leurs robots sur des installations bien équipées. De plus, COVR finance des initiatives liées à la conception et à la mise en œuvre de systèmes pilotes de cobots, au développement de systèmes cobot ou de ses composants, y compris des composants ou des systèmes de sécurité. «COVR veut sécuriser tous les robots qui partagent un espace avec les personnes», comme cela est indiqué dans la même vidéo. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet COVR

Mots‑clés

COVR, robot collaboratif, cobot, sécurité, robot

Articles connexes

Nouveaux produits et technologies
Progrès scientifiques
Santé