CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Water buffering and drainage in urban areas by using drainage blocks under the road

Informations projet

N° de convention de subvention: 867798

  • Date de début

    1 Juin 2019

  • Date de fin

    31 Decembre 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.3.

H2020-EU.2.3.

H2020-EU.2.1.

  • Budget total:

    € 71 429

  • Contribution de l’UE

    € 50 000

Coordonné par:

BUFFERBLOCK B.V.

Français FR

Un nouveau bloc de béton aide les espaces verts d’une ville à le rester

La prolifération des surfaces pavées entraîne l’augmentation des inondations urbaines. Un simple bloc pourrait acheminer l’eau là où on en a le plus besoin.

Changement climatique et Environnement
Sécurité
© BufferblockBV

Plus les villes étendent leurs tentacules, plus le risque d’inondation augmente. L’urbanisation réduit la superficie des terres disponibles pour absorber les précipitations. En conséquence, les canalisations et les égouts peuvent être inondés et déborder en cas de tempête. Sans apport en eau de pluie, le sol sous les surfaces pavées s’assèche et se tasse, causant des dégâts aux bâtiments. Afin de répondre à ce problème, le projet Bufferblock, soutenu par l’UE et mis en œuvre sous l’égide de la société néerlandaise Bufferblock, offre aux urbanistes un moyen de renvoyer l’eau vers le sol. Ses blocs de béton brevetés sont placés sous terre pour former un réseau de canaux qui permet, en fonction des besoins, de stocker, de rediriger ou de laisser pénétrer les eaux d’orage dans le sol. «Des solutions analogues, comme les cagettes d’infiltration en plastique, existent déjà», explique Aroen Mughal, directeur technique. «Mais elles présentent l’inconvénient de devoir être installées sous une couche de surface d’au moins 80 cm pour pouvoir supporter une circulation dense, au risque de s’effondrer». En revanche, les blocs de béton de Bufferblock peuvent être placés presque directement sous la surface de la route. Ces blocs présentent une densité d’environ 1 000 kg par mètre cube, comparable à celle de la pierre ponce (utilisée comme matériau de remblai léger dans la construction de routes), mais affichent une capacité de stockage de l’eau beaucoup plus importante, allant jusqu’à 500 litres par mètre carré. Il est également avantageux de pouvoir enfouir les blocs directement sous la surface de la route dans les zones où la nappe phréatique est haute, aux Pays-Bas notamment, et dans les régions où le substratum rocheux est très peu profond. En outre, ces blocs peuvent être nettoyés et inspectés à l’aide de matériel d’entretien d’égout standard. Depuis 2018, la technologie de Bufferblock est en démonstration aux Pays-Bas au Green Village, une ville modèle construite à Delft servant de vitrine aux conceptions urbaines innovantes. Les blocs de béton ont également été récemment installés sous deux rues de la municipalité de Capelle aan den Ijssel, à proximité de Rotterdam. L’eau peut s’écouler vers les Bufferblocks à travers des canalisations traditionnelles ou s’y infiltrer directement grâce à un pavage perméable. Outre le fait qu’ils offrent une meilleure résistance que les cagettes d’infiltration en plastique, les blocs de béton sont aussi moins chers à fabriquer. «Ils représentent également une solution abordable», précise M. Mughal. «Faits de béton pur, non armé, ils peuvent être produits à une cadence élevée par les mêmes machines que celles utilisées pour fabriquer des pavés.» Dorian Hill, codirectrice du projet, précise que le soutien financier de l’UE a aidé Bufferblock à renforcer les relations de la société avec des producteurs européens. «Notre étude de faisabilité nous a permis d’entrer en contact avec plusieurs producteurs de Belgique, d’Allemagne, d’Irlande et du Royaume-Uni, qui se sont montrés très intéressés à l’idée de produire nos Bufferblocks», explique-t-elle. «Ce qui était hier un prototype est aujourd’hui un produit.» Bufferblock est une entreprise familiale – M. Mughal et Mme Hill sont cousins et la mère et l’oncle de Mme Hill travaillent également à leurs côtés. Cela fait près de 10 ans qu’ils conçoivent des solutions de gestion environnementale par le biais de leur société mère, Hill Innovations. Mme Hill explique que la prochaine étape pour Bufferblock consistera à développer des machines permettant d’installer automatiquement les blocs de béton dans le cadre de projets de construction de routes, ce qui réduira encore plus le coût de cette nouvelle infrastructure. Il semble peu probable que les citadins qui foulent les Bufferblocks se rendent compte que c’est grâce au rôle que jouent ces humbles briques que leurs pieds restent secs. Ils pourraient toutefois remarquer d’autres changements: «Nos Bufferblocks empêcheront non seulement les inondations», déclare Mme Hill: «Mais ils aideront également la nature et pourront même favoriser son développement, en donnant plus de place aux espaces verts dans la ville».

Mots‑clés

Bufferblock, inondation, pluie, eau, infrastructure, béton, bloc, urbain

Informations projet

N° de convention de subvention: 867798

  • Date de début

    1 Juin 2019

  • Date de fin

    31 Decembre 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.3.

H2020-EU.2.3.

H2020-EU.2.1.

  • Budget total:

    € 71 429

  • Contribution de l’UE

    € 50 000

Coordonné par:

BUFFERBLOCK B.V.