CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Transforming Brain Rehabilitation

Informations projet

N° de convention de subvention: 753071

  • Date de début

    1 Juin 2017

  • Date de fin

    17 Decembre 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.1.3.2.

  • Budget total:

    € 182 509,21

  • Contribution de l’UE

    € 182 509,20

Coordonné par:

MONTFORT BRAIN MONITOR LTD

Français FR

Une solution sur smartphone soutient le traitement innovant des troubles cérébraux

Plus d’un milliard de personnes souffrent de troubles neurologiques, et les professionnels pour les diagnostiquer et les traiter sont pourtant peu nombreux. EncephaLog est nouvelle application mobile qui fournit en temps réel une télésurveillance cérébrale, ce qui change la donne pour améliorer et personnaliser davantage les traitements.

Santé
© Montfort Brain Monitor, LTD

Selon l’Organisation mondiale de la santé, chaque année, les troubles neurologiques tels que la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer et la sclérose en plaques causent la mort de plus de 6 millions de personnes. Le diagnostic et le traitement de ces troubles constituent un véritable défi, car les patients se voient généralement proposer des visites cliniques courtes et peu fréquentes. Cela limite la qualité de leurs soins et accroît les coûts associés aux traitements. Une nouvelle plateforme comprenant une application mobile, l’informatique en nuage et un portail destiné aux cliniciens pourrait être une solution pour les prestataires de soins de santé. Appelée EncephaLog, elle a été développée par Montfort Brain Monitor, en Israël, dans le cadre du projet FBT, soutenu par l’UE et le programme des actions Marie Skłodowska-Curie. «Notre solution relie la neurologie traditionnelle à la technologie moderne, permettant ainsi à quiconque de mener une évaluation neurologique, n’importe quand et n’importe où, aussi bien en clinique qu’à distance, comme par exemple au domicile des patients», explique Ziv Yekutieli, directeur général de Montfort Brain Monitor, qui est ingénieur électricien, spécialiste du cerveau et doctorant diplômé de l’Université de Tel-Aviv, en Israël.

Un projet en deux phases

Le projet était axé sur l’amélioration des soins des symptômes comportementaux des troubles cérébraux, en soutenant le développement et la validation clinique de nouvelles solutions technologiques. Les deux phases du projet ont été dirigées par Alit Stark‑Inbar, docteure en neurosciences à l’Université hébraïque de Jérusalem, en Israël. La première phase s’est déroulée dans l’entreprise israélienne Intendu, ce qui a abouti au «Functional Brain Trainer», qui mêle jeux vidéo et activités physiques pour améliorer la plasticité du cerveau chez les personnes atteintes d’une déficience des fonctions cognitives. Cette recherche a été reprise lors de la phase deux par Montfort Brain Monitor, ce qui a donné lieu au développement de la plateforme sur smartphone EncephaLog. Son application effectue une «sélection» de tests choisis par le neurologue, faisant appel aux capteurs intégrés au téléphone, tels que l’accéléromètre, le gyroscope et l’écran tactile. L’ensemble des données brutes de l’application sont envoyées à un nuage sécurisé, afin d’être à nouveau analysées et stockées. Les algorithmes d’apprentissage automatique transforment ces données en biomarqueurs des troubles cérébraux. L’intelligence artificielle (IA) génère par la suite des informations cliniques concernant le diagnostic et le traitement des patients. Les neurologues peuvent visualiser ces données sur un portail spécial destiné aux cliniciens et partager leurs informations avec les patients.

Une application flexible et intuitive

«Notre solution sur smartphone peut être déployée; elle est d’ailleurs déjà utilisée pour de nombreuses affections neurologiques différentes», indique Mme Stark‑Inbar, désormais responsable scientifique principale de Montfort Brain Monitor. Les médecins et les patients trouvent que l’interface utilisateur de cette application est intuitive et facile à utiliser. «EncephaLog a prélevé des échantillons sur plus de 12 000 patients et a obtenu plus de 500 000 biomarqueurs de 12 troubles neurologiques différents. La cohorte incluait des personnes des deux sexes âgées de 6 à 96 ans. Toutes les données sont appuyées par des dossiers médicaux. Le dispositif permet une surveillance des symptômes pour cibler les aspects moteurs, cognitifs et affectifs, en couvrant un éventail de fonctions cérébrales souvent altérées dans le cadre de troubles neurologiques», explique Mme Stark‑Inbar. M. Yekutieli ajoute: «Les biomarqueurs médicaux peuvent être collectés avant ou pendant les rendez‑vous, aussi bien en personne qu’à distance. Ils fournissent aux médecins des biomarqueurs neurologiques objectifs et quantitatifs qui ressemblent aux mesures des tests sanguins et de la pression artérielle, résultant en un traitement plus efficace et plus efficient.» La Food and Drug Administration des États‑Unis a désormais donné son autorisation pour utiliser plusieurs modules de la plateforme, et il est prévu de demander une autorisation européenne similaire. De nouveaux modules sont également en cours de développement. «Avec l’épidémie de la Covid‑19 et du fait de l’enfermement des patients, et souvent des médecins également, le besoin en téléneurologie n’a jamais été aussi fort», indique M. Yekutieli.

Mots‑clés

FBT, algorithmes, biomarqueur, cerveau, informatique en nuage, technologie, troubles neurologiques, médecin, plateforme, application pour smartphone, téléneurologie

Informations projet

N° de convention de subvention: 753071

  • Date de début

    1 Juin 2017

  • Date de fin

    17 Decembre 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.1.3.2.

  • Budget total:

    € 182 509,21

  • Contribution de l’UE

    € 182 509,20

Coordonné par:

MONTFORT BRAIN MONITOR LTD