Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une solution en ligne personnalisée pour les programmes d’exercices pour les personnes âgées

Le nombre des dépenses de santé dans l’UE devrait s’accroître d’ici 2050 du fait d’une hausse du vieillissement de la population. Les chercheurs européens ont mis au point un système personnalisé pour promouvoir l’activité des personnes âgées et atténuer les morbidités liées à l’inactivité physique.

Santé

De plus en plus de preuves démontrent le manque d’activité physique chez les personnes âgées comme un facteur de risque de maladie et d’invalidité. Le déclin lié à l’âge de la fonctionnalité neuromusculaire, l’intolérance orthostatique et les chutes empêchent souvent les personnes âgées de pratiquer une activité physique. Cela leur engendre également du stress et une perte d’indépendance, réduisant ainsi leur qualité de vie.

Un système pour surveiller et promouvoir l’activité chez les personnes âgées

En tenant compte de l’impact positif de l’activité physique sur la fonction cognitive et physique chez les citoyens âgés, le projet REACH2020, financé par l’UE, a mis au point un système pour promouvoir leur participation à des activités et prévenir ainsi la détérioration de leur santé. «REACH2020 suit une approche proactive visant à détecter les individus physiquement inactifs et à les encourager à prendre part à une activité physique», explique Thomas Bock, coordinateur du projet et président de Building Realisation and Robotics à l’université technique de Munich. REACH2020 a été adapté aux écosystèmes de différents environnements de soins pour les personnes âgées tels que leurs domiciles, les hôpitaux et les centres de soins de jour. Cette boîte à outils fournit des interventions orientées données physiques, cognitives, sociales, nutritionnelles ainsi que sur la mobilité par le biais de quatre points de contact différents. Ces derniers ont été conçus à la suite d’une surveillance personnalisée et d’un test clinique approfondi sur plus de 27 essais. Pour surveiller les individus et détecter les activités humaines, la solution REACH2020 incorpore des méthodes d’apprentissage automatique et recueille les données issues d’une combinaison de capteurs portables et ambiants. «L’apprentissage automatique est utilisé comme élément central pour prédire les activités de la vie quotidienne, reconnaître les activités physiques et les tendances comportementales, détecter les déviations des schémas et les situations critiques, regrouper et profiler les personnes, et informer sur l’efficacité de l’intervention», poursuit Thomas Bock. Ce système utilise des unités intérieures intelligentes personnalisées pour intégrer les éléments fonctionnels décrits ci‑dessus aux activités de la vie quotidienne.

Les innovations de REACH2020

Le projet a résulté en différentes innovations, dont ActivLife, un système pour maintenir et restaurer l’équilibre et la force musculaire chez les personnes qui présentent une contrainte légère à modérée, et TRACK, un système d’assistance qui aide les personnes âgées qui présentent une contrainte modérée à élevée à prendre soin d’elles. Les données issues des différents capteurs portables sont intégrées à l’application Healthy Together qui surveille le comportement et peut être utilisée dans le cadre d’une supervision médicale afin d’améliorer le traitement des maladies chroniques. Collectivement, toutes ces solutions sont intégrées au système REACH Active Ageing GmbH.

Impact du projet et perspectives

«REACH2020 a démontré avec plusieurs essais que les solutions générées ont un impact positif sur les capacités physiques et fonctionnelles du groupe cible», souligne Thomas Bock. Il a également identifié les facteurs qui doivent être abordés pour accroître l’activité physique, contribuant ainsi à une vie indépendante continuelle. Fait important, les solutions d’engagement réactif générées apportent des informations fondamentales sur les activités et les comportements des personnes âgées. Cela aidera à formuler des recommandations et à concevoir des interventions optimales sur une base personnalisée. Au travers de dispositifs dédiés à l’activité physique et de programmes de formation basés sur le jeu pouvant être intégrés de manière totalement fluide aux environnements de soins, les citoyens âgés peuvent se motiver et recevoir de l’aide pour s’engager dans la pratique d’une activité physique. Couplées à une surveillance nutritionnelle, ces interventions peuvent autonomiser les personnes âgées et améliorer leurs aptitudes cognitives, ce qui réduit ainsi le risque de maladies chroniques et accroît leur résilience sur les plans physique et fonctionnel.

Mots‑clés

REACH2020, personnes âgées, activité physique, portable, capteur, application

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application