Skip to main content

Multilingual Children’s Speech Assessment Platform for Literacy and Language Learning

Article Category

Article available in the folowing languages:

Reconnaissance vocale pour une alphabétisation à 100 % des enfants grâce à SoapBox Labs

Et si une technologie de reconnaissance vocale abordable pouvait aider les enfants de 2 à 12 ans à apprendre à lire? C’est la promesse faite par SoapBox Labs. Leur logiciel écoute les enfants lire des textes à haute voix, commente leur lecture et les guide pas à pas sur le chemin de l’alphabétisation.

Économie numérique

L’éducation est la pierre angulaire de la démocratie, de l’égalité des chances et de la prospérité économique. De la même façon, l’alphabétisation est le fondement de l’éducation. Alors, comment expliquer qu’en 2020, près de 700 millions d’enfants ne sachent pas lire une phrase simple? Ou encore que, dans l’OCDE, cette déficience se retrouve chez 10 % des enfants? La réalité est telle que même les pays dits riches et développés n’ont pas les moyens de résoudre définitivement ce problème. La solution de SoapBox Labs a été construite sur la conviction qu’une technologie de reconnaissance vocale abordable pourrait combler ce déficit d’alphabétisation. «Notre technologie écoute les enfants pendant qu’ils lisent à haute voix. Elle évalue leur capacité à se rappeler et à prononcer des sons ou des mots, et peut immédiatement donner une appréciation à l’enfant, tout comme le ferait un adulte aidant», déclare Patricia Scanlon, fondatrice et directrice générale de SoapBox Labs, et coordinatrice du projet SpeechTech4Literacy (Multilingual Children’s Speech Assessment Platform for Literacy and Language Learning). «Les enfants apprennent à lire de la même manière que nous enseignons aux ordinateurs comment effectuer une reconnaissance vocale. Ils apprennent d’abord les éléments constitutifs du langage, puis ils accrochent ces unités les unes aux autres pour former des mots.» L’efficacité de cette méthode peut difficilement être remise en question: plus vous pratiquez, plus vous progressez. La seule différence réside dans le fait que les enfants ont toujours dû compter sur leurs parents ou leurs enseignants pour les guider dans la lecture individuelle. Désormais, la technologie vocale peut vous aider dans cette tâche. «Dans presque toutes les situations d’apprentissage, les enseignants et les parents peuvent tirer profit d’un plus grand soutien, en particulier pendant la crise actuelle du COVID-19, où les enfants apprennent à distance. Par exemple, les parents peuvent manquer de compétences et de confiance pour travailler avec leur enfant. De la même façon, les enseignants accueillent souvent 30 élèves ou plus dans leurs classes. L’analyse comparative des capacités de lecture de chaque enfant réduira rapidement le temps qu’ils peuvent consacrer à d’autres activités de classe et à un soutien personnalisé à l’apprentissage. Il est également vrai que certains enfants n’ont tout simplement pas accès à l’éducation en classe, et particulièrement ces temps-ci à la maison», explique Patricia Scanlon.

Une API pour stimuler la créativité des développeurs

Ce dernier point est particulièrement intéressant. Aussi abordable soit-il, l’accès à la technologie sera toujours un problème pour les ménages les plus démunis, et SoapBox Labs en a tenu compte. Pour les personnes ne bénéficiant pas d’un accès à Internet, la technologie peut également fonctionner hors ligne. Pour celles qui ne disposent pas d’un ordinateur, les développeurs peuvent facilement créer des applications et des outils peu coûteux et accessibles sur une large gamme d’appareils mobiles. SoapBox Labs met sa technologie à disposition des développeurs sous la forme d’une API sous licence qui peut être intégrée rapidement et facilement dans des produits tiers. La start-up travaille en étroite collaboration avec ses clients pour garantir le plus haut niveau de précision et de réactivité de sa technologie vocale au sein de leurs outils et produits. «Notre partenariat avec Microsoft, axé sur l’alphabétisation, est un bon exemple. Nous avons entrepris une étude de recherche pour démontrer l’efficacité de l’utilisation de la reconnaissance vocale pour les jeunes lecteurs. Le but de l’étude consistait à aider les sociétés du secteur de l’éducation intéressées par l’intégration de notre technologie dans leurs outils et plateformes à comprendre comment la technologie vocale peut aider les jeunes lecteurs. Les résultats de notre étude ont été positifs et statistiquement significatifs», déclare Patricia Scanlon. Selon elle, l’obtention d’un financement de l’UE dans le cadre du projet SpeechTech4Literacy a donné une impulsion substantielle à l’entreprise à un stade crucial de son développement. L’approbation de l’UE a ajouté un certain niveau de prestige et le financement associé les a aidés à développer ce qu’ils considèrent comme «la technologie vocale la plus précise au monde pour les enfants, sans concessions ni compromis». SoapBox Labs compte déjà 32 clients, englobant des sociétés à vocation commerciale du secteur de l’éducation et du divertissement, ainsi que des institutions de recherche et universitaires en Europe, en Asie et aux États-Unis.

Mots‑clés

SpeechTech4Literacy, SoapBox Labs, reconnaissance vocale, enfants, alphabétisation, logiciels, API

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application