Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Apporter de meilleurs services climatiques aux utilisateurs pertinents

En identifiant les risques associés aux événements climatiques négatifs et en les atténuant, les services climatiques jouent un rôle important dans la lutte contre les perturbations du climat. S’appuyant sur des analyses de marché, les chercheurs ont développé différentes méthodes pour établir des partenariats efficaces entre les fournisseurs de services climatiques et leurs utilisateurs.

Changement climatique et Environnement

Le changement climatique constitue une menace économique, sociétale et environnementale majeure pour l’Europe et le reste du monde. Les services climatiques sont essentiels pour transformer les économies et les sociétés en réduisant les risques climatiques, en stimulant la résilience et en ouvrant la voie à l’innovation en Europe. Le projet CLARA, financé par l’UE, s’intègre aux efforts européens visant à utiliser les services climatiques pour améliorer l’administration des ressources naturelles et la gestion du risque de catastrophes, et pour faire passer la résilience au niveau supérieur. L’initiative a exploité les toutes dernières prévisions saisonnières et décennales ainsi que des projections climatiques pionnières s’appuyant sur des données COPERNICUS Service Copernicus concernant le changement climatique afin de démontrer les avantages et la valeur économique des services climatiques. «Notre principale ambition est d’harmoniser et d’accélérer le déploiement des services climatiques basés sur des prévisions», indique le coordinateur du projet CLARA, Jaroslav Mysiak. «Nous avons favorisé la commercialisation en tirant parti d’analyses de marché intéressantes ainsi que d’activités d’information susceptibles de mettre à l’échelle la diffusion et l’utilisation de services climatiques dans le cadre de CLARA.»

Relier les services climatiques aux utilisateurs

«Le flux de travail du projet a été conçu dans l’optique d’impliquer les utilisateurs et de leur donner les moyens de co-concevoir et de co-développer des services climatiques», explique Jaroslav Mysiak. L’équipe du projet a testé la valeur ajoutée de 15 services climatiques au sein d’environnements opérationnels (réduction des risques de catastrophes, gestion des ressources en eau, agriculture et sécurité alimentaire, énergies renouvelables et qualité de l’air) et a utilisé les connaissances ainsi recueillies pour aider les membres du forum et les utilisateurs finaux potentiels à améliorer les services. «Notre travail a contribué à faire avancer la feuille de route européenne en matière de services climatiques, à travers des méthodologies conçues et testées visant à explorer et à évaluer la valeur découlant des services climatiques. Nous avons également présenté des solutions afin de contribuer à l’innovation en matière de modèles d’entreprise et de commercialisation des services climatiques», ajoute Jaroslav Mysiak. Les résultats sont partagés dans un jeu de cartes. Selon Fabio Paglione, un utilisateur final du Comité de défrichement et d’irrigation de Burana à Modène, en Italie: «L’aspect le plus intéressant de ma participation aux activités de CLARA a été l’opportunité de partager mon expérience et mes connaissances, et de collaborer avec de nombreux spécialistes issus de domaines différents. Nous sommes parvenus à personnaliser le service WRI (Water Requirements for Irrigation) et à l’appliquer à un éventail d’utilisateurs potentiels en dehors de ma propre organisation. Cela a été une expérience très gratifiante.»

Forger de nouveaux partenariats et de nouvelles collaborations

Le projet CLARA présente une caractéristique unique en ce qu’il constitue une structure établie visant à co-produire et à co-développer des processus de manière systématique en collaboration avec les fournisseurs et les utilisateurs de services climatiques, qui interagissent pour évaluer la faisabilité technique et les coûts qui leur sont associés. CLARA a organisé un forum multi-utilisateurs auquel ont également participé des représentants des Forums d’utilisateurs Copernicus en Espagne, en Italie et en Suède. «Le forum multi-utilisateurs a créé une place de marché propice à la création de nouveaux partenariats et collaborations. Par exemple, nos services font l’objet de tests et sont déployés en dehors des régions initialement envisagées, comme par exemple l’évaluation du potentiel hydroélectrique en Amérique de Sud», affirme Jaroslav Mysiak.

Mots‑clés

CLARA, services climatiques, Copernicus, changement climatique, adaptation climatique, risque climatique

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application