Skip to main content

An innovative and sustainable process for reducing the environmental impact of stainless steel production, enabling impressive recovery rates and cost savings.

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une solution durable au problème du décapage de l’acier inoxydable

Une nouvelle technologie démontre sa capacité à éliminer tous les déchets dangereux pour l’environnement issus du processus de décapage.

Technologies industrielles

Le processus de décapage, utilisé pour éliminer les impuretés de la surface de l’acier inoxydable, est un désastre pour l’environnement. Non seulement le décapage entraîne la pollution de l’eau, du sol et de l’air, mais il gaspille également des ressources précieuses telles que, entre autres, le nickel, le chrome et le fer. Chacune de ces ressources doit être extraite, traitée et expédiée dans le monde entier, générant encore plus de pollution et utilisant de grandes quantités d’énergie. Confrontée à des réglementations environnementales de plus en plus nombreuses, l’industrie de l’acier inoxydable a désespérément besoin d’une solution durable à son problème de décapage. Cette solution pourrait être REGMAX, un système innovant de régénération d’acide. «Lorsqu’il est installé à côté d’une ligne de décapage existante, REGMAX permet une récupération totale de tous les acides et métaux gaspillés», explique Fabian Storek, PDG de SUSTEC, la société autrichienne de technologie durable à l’origine du système REGMAX. Aujourd’hui, avec le soutien d’un financement de l’UE, SUSTEC a validé REGMAX en conditions réelles d’exploitation.

Fermer la boucle du décapage

REGMAX est un procédé breveté en deux étapes qui commence par un séchage doux des acides résiduaires liquides produits pendant le décapage. Les sels métalliques séchés lors de la première étape subissent un procédé de pyrohydrolyse dans la deuxième étape, où ils sont transformés en oxydes et en acide gazeux puis récupérés. Selon Fabian Storek, REGMAX ferme la boucle du décapage, car l’acide est réutilisé dans la ligne de décapage et les métaux récupérés sont utilisés pour produire du nouvel acier. «Tous les déchets du processus de décapage sont éliminés par REGMAX et transformés en ressources entièrement nouvelles», ajoute-t-il. «Ce faisant, nous sommes en mesure de résoudre le problème environnemental du décapage, d’éliminer les déchets toxiques et la pollution, de protéger l’environnement et de favoriser une économie circulaire.»

Une démonstration complète

Après avoir procédé à la démonstration de sa technologie à petite échelle, SUSTEC avait besoin de construire une usine pilote à l’échelle industrielle pour convaincre de futurs clients. C’est précisément ce que le financement de l’UE leur a permis de faire. «Notre partenaire de projet est un acteur mondial de l’industrie de l’acier inoxydable», indique Fabian Storek. «L’entreprise recherchait une solution durable pour traiter les acides résiduaires produits pendant le décapage et s’est trouvée très heureuse de voir que REGMAX pourrait faire l’affaire.» Le projet a construit une usine REGMAX entièrement opérationnelle à côté de la ligne de décapage du producteur d’acier. L’usine est conçue pour fonctionner 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 sans surveillance, une simple supervision périodique étant requise. «Nous avons démontré que notre système automatique complexe fonctionne très bien, et garantit un fonctionnement sûr et stable dans l’usine», ajoute Fabian Storek. Outre le fait d’installer le processus complet de récupération d’acide et de métal, les chercheurs ont également mis en place un système de récupération de chaleur. «Non seulement l’usine récupérera plus de 10 millions de litres d’acides résiduaires toxiques chaque année, mais elle réduira également considérablement la consommation d’énergie de l’usine REGMAX», conclut Fabian Storek. «Le résultat est une situation gagnant-gagnant, pour l’environnement et pour le fabricant.» Le projet pilote ayant prouvé la viabilité de la technologie à l’échelle industrielle, REGMAX est désormais disponible sur le marché. La Solar Impulse Foundation a certifié que REGMAX répondait à plusieurs des Objectifs de développement durable des Nations Unies. L’Agence suédoise de protection de l’environnement a confirmé la valeur des économies réalisées grâce au système en équivalent CO2, et Mission Innovation a désigné REGMAX comme l’une des 100 solutions capables de contribuer de manière significative à créer un monde neutre en carbone.

Mots‑clés

REGMAX, acier inoxydable, décapage, durable, régénération d’acide, économie circulaire

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application