Skip to main content

Article Category

Magazine Research*eu

Article available in the folowing languages:

L’avenir de l’aviation: aller plus haut

Lorsque l’épidémie de COVID-19 a mis le monde à l’arrêt en mars 2020, l’un des secteurs les plus touchés a sans aucun doute été l’industrie aéronautique. Selon l’Association internationale du transport aérien (IATA), le trafic aérien de passagers mesuré en passagers-kilomètres payants (PKP) avait chuté de 90 % en avril 2020 par rapport à l’année précédente, et il accusait encore une baisse de 75 % en août 2020. Le choc qui a frappé si soudainement le secteur a amené de nombreuses compagnies aériennes – y compris certains des plus célèbres transporteurs nationaux européens – à demander des aides économiques importantes aux gouvernements.

«Une fois que vous aurez goûté au vol, vous marcherez à jamais les yeux tournés vers le ciel» – Leonardo da Vinci

Le secteur aéronautique va-t-il parvenir à redécoller? Alors que le monde commence à percevoir l’impact des grandes campagnes de vaccination, la situation devrait s’améliorer au cours de l’année 2021, mais l’IATA prévoit encore de lourdes pertes. Il est plus probable qu’il faille attendre 2022 pour qu’une véritable reprise puisse s’amorcer, une année qui, selon certains économistes réputés, marquera le début de nouvelles «années folles», lorsque le monde entier aura le cœur à la fête et profitera du recul du spectre de la COVID. Le retour enthousiaste des voyages et du tourisme internationaux figurera en tête de la liste de priorités de beaucoup de gens, lorsqu’il sera de nouveau possible de pratiquer ces activités en toute sécurité. Alors oui, l’aviation survivra pour voler un jour de plus. Pour l’Union européenne, l’aviation est un secteur d’importance stratégique qui contribuait à l’économie européenne à hauteur de 300 milliards d’euros (soit environ 2,1 % du PIB) et représentait près de 5 millions d’emplois. Et comme il s’agit d’un secteur stratégique, l’UE est plus que jamais investie dans l’avenir de l’industrie aéronautique. La stratégie de l’aviation pour l’Europe, en particulier, est une initiative importante qui vise à générer de la croissance pour les entreprises européennes, à encourager l’innovation et à offrir aux passagers des vols plus sûrs, plus propres et moins chers. Dans le même temps, puisque l’UE a le projet ambitieux, à travers le pacte vert pour l’Europe, d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, elle souhaite aussi vivement poursuivre la transition vers une industrie aéronautique plus verte, par exemple grâce à la révision proposée de la directive sur le système d’échange de quotas d’émission (SEQE), prévue pour 2021. Enfin, l’UE appuie des recherches innovantes de pointe qui contribuent à rendre le secteur de l’aviation globalement plus écologique, plus sûr et plus efficace. La vision Flightpath 2050 (que plusieurs des projets ont présentée dans ce numéro spécial), établie en 2011, définit les principales politiques de recherche à mettre en œuvre d’ici 2050, notamment la manière de préserver le leadership mondial de l’Europe dans le secteur, ainsi que de réduire les émissions de CO2 de 75 % d’ici le milieu du siècle. Horizon 2020 a constitué un pilier important pour faire avancer la recherche aéronautique en vue d’atteindre ces objectifs. L’entreprise commune Clean Sky en offre un parfait exemple: il s’agit d’un partenariat public-privé entre la Commission européenne et le secteur aéronautique européen qui coordonne et finance des projets visant à développer des avions nettement plus silencieux et respectueux de l’environnement. Les sept projets présentés dans la rubrique spéciale de ce numéro mettent clairement et positivement en évidence la manière dont le secteur de l’aviation peut et va évoluer au cours des prochaines années, avec le soutien d’excellentes recherches financées par l’UE et malgré la pandémie qui a paralysé l’industrie en 2020. La seule façon d’avancer, c’est d’aller plus haut… Besoin de prendre encore plus de hauteur? Alors écoutez notre podcast CORDIScovery épisode consacré au futur de l’aviation pour entendre nos trois invités donner encore plus de profondeur à leurs passionnants projets. Et si vous aimez ce que vous écoutez, alors abonnez-vous au podcast pour aider CORDIScovery à prendre encore plus d’altitude! Nous nous réjouissons de recevoir vos commentaires. Vous pouvez envoyer vos questions ou suggestions à l’adresse suivante: editorial@cordis.europa.eu.

Visualiser le numéro spécial

Également dans ce numéro