Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des nouvelles du projet ITECCO Demo: Une solution réussie de fret ferroviaire qui a résisté à la tendance 2020

Le projet ITECCO Demo s’est déroulé d’octobre 2016 à mars 2019, ce qui a permis à Innofreight, une PME autrichienne innovante, de développer ses «InnoWaggons» pour augmenter la productivité du transport de fret ferroviaire, en particulier pour les matières premières comme l’acier. Nous avions présenté ce projet financé par l’UE dans le numéro 88 du magazine Research*eu et, afin d’en savoir plus sur l’évolution de la solution depuis que les travaux ont pris fin, nous avons à nouveau rencontré Hannes Pichler, logisticien chez Innofreight.

Transports et Mobilité

Le cœur de la solution Innofreight, développée dans le cadre du projet ITECCO Demo (Demonstration and market replication of Innofreight’s innovative rail logistics equipment for the raw material supply of the steel industry) était un système de plateforme modulaire centré autour de l’InnoWaggon, permettant la séparation du conteneur de fret du châssis du wagon – essentiellement comme un ensemble LEGO DUPLO géant, ainsi que Hannes Pichler nous l’avait initialement décrit lors de notre premier entretien. Fin 2019, Innofreight avait produit et mis sur le marché environ 1 200 wagons de marchandises et 12 000 conteneurs – mais comment ont-ils vécu l’année 2020?

Une année pas si terrible

«Nous nous étions préparés à faire face à des problèmes», commence Hannes Pichler. «Mais heureusement, ils ne se sont pas concrétisés, malgré les immenses difficultés économiques que la pandémie a généré et leurs effets négatifs sur l’industrie dans son ensemble.» En effet, Innofreight a eu cette chance, contre toute attente, son activité n’a pas souffert de cette année si difficile. «Nous pensons que l’attention et la demande de nos clients étaient encore plus concentrées sur des solutions très modernes et très performantes, comme celles que nous proposons», poursuit-il. «Nous avons même commencé à connecter notre offre spécifique reposant sur les InnoWaggons avec des solutions numériques associées. En fait, cette perspective s’est révélée si prometteuse que nous avons fondé une toute nouvelle société, Innofreight IT-Solutions GmbH, pour aller encore plus loin.» C’est un boulevard que Hannes Pichler et ses collègues suivent, en s’efforçant toujours plus de rendre leurs offres et solutions aussi flexibles et intelligentes que possible. Les derniers chiffres des équipements opérationnels d’Innofreight dans toute l’Europe confirment la trajectoire ascendante de l’entreprise depuis 2019, avec 15 000 conteneurs de différents types et 2 000 InnoWaggons désormais en circulation sur les rails.

Réflexion sur le soutien de l’UE

Pour Hannes Pichler, le soutien de l’UE qu’Innofreight a reçu dans le cadre du projet ITECCO Demo est venu exactement au bon moment. «C’était un moment où l’entreprise passait d’une taille moyenne à une dimension supérieure. Par conséquent, le financement de l’UE nous a permis de nous prémunir contre le risque financier et cela nous a vraiment aidé à nous concentrer sur la production de la meilleure solution possible pour nos clients et marchés cibles.» Pour insister sur ce point, Hannes Pichler estime que le soutien de l’UE lui a permis, ainsi qu’à ses collègues, d’atteindre en deux ans et demi un niveau d’activité qui en aurait pris normalement quatre à six. Il conclut: «Avec le recul, c’était absolument la bonne chose à faire et cela nous a aidé à nous intégrer dans une sphère commerciale différente et plus élevée!»

Mots‑clés

ITECCO Demo, Innofreight, InnoWaggon, rail, fret, PME, soutien de l’UE