Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

TENDANCES SCIENTIFIQUES: L’art de débattre: L’intelligence artificielle peut‑elle vous battre dans un débat?

Une nouvelle intelligence artificielle a été développée pour débattre avec les humains.

Recherche fondamentale

Un long chemin a été parcouru depuis que les Grecs de l’Antiquité se réunissaient pour débattre sur les questions humaines fondamentales. De nos jours, l’ingénierie de l’argumentation fait son apparition en tant que discipline dans la recherche sur l’intelligence artificielle (IA). Les scientifiques d’IBM ont mis au point un système de débat entièrement autonome alimenté par l’IA, baptisé Project Debater. Ce système est décrit comme «le premier système d’IA capable de débattre avec des humains de sujets complexes. L’objectif est d’aider les personnes à construire un argumentaire convaincant et à prendre des décisions éclairées».

Débattre avec — et non sur — l’IA

Un article publié dans la revue «Nature» décrit en détail l’architecture de Project Debater et évalue de manière approfondie son fonctionnement sur une grande variété de sujets de débat. En outre, les discours de la machine et de trois débatteurs humains experts ont été évalués sur près de 80 sujets différents par 15 membres d’un auditoire virtuel. Pour que le débat ait un sens, Project Debater s’appuie sur une technologie d’IA révolutionnaire: la rédaction et la diffusion de discours basés sur des données, la compréhension de l’écoute et la modélisation de dilemmes humains. Parmi ses principales capacités, Project Debater est en mesure de générer automatiquement un discours entier et de le prononcer de manière convaincante, et de comprendre un long discours spontané prononcé par un humain et de le réfuter. Concrètement, Project Debater commence par rechercher de courts morceaux de texte, émanant de près de 10 milliards de phrases extraites de journaux et de revues. Il écarte les textes redondants, choisit les meilleures affirmations et preuves restantes, et les organise par thèmes pour produire un récit. Il rassemble ensuite tous les arguments sélectionnés pour créer et prononcer un discours persuasif. Project Debater prépare une réfutation en écoutant et en traitant la réponse de son adversaire.

Pas de débat à avoir — nous avons toujours le don de la parole

Les capacités de Project Debater ont été présentées au monde entier pour la première fois en 2019 lors d’un débat en direct. Il a affronté Harish Natarajan, champion de débat universellement reconnu, sur la question de savoir si l’école maternelle devrait être subventionnée. Ne disposant que de 15 minutes pour faire des recherches sur le sujet et préparer l’épreuve de force, l’IA a exploité des millions de données à la vitesse de l’éclair. La première déclaration et les contre‑arguments ont été prononcés par une voix féminine robotisée. L’auditoire a déclaré le diplômé de Cambridge et d’Oxford vainqueur du débat. Project Debater s’en est bien sortie. «Ses résultats restent toutefois en moyenne quelque peu inférieurs à ceux obtenus par des débatteurs humains experts», a déclaré Noam Slonim, auteur principal et chercheur chez IBM, à «Scientific American». «Project Debater est, avant tout, une formidable prouesse d’ingénierie», a déclaré le professeur Chris Reed, expert en IA au Centre for Argument Technology de l’Université de Dundee, au Royaume‑Uni, dans sa critique de l’article paru dans «Nature». «Project Debater incarne une étape cruciale dans le développement de la technologie d’argumentation et dans l’utilisation des arguments en tant que phénomènes locaux. Ses succès offrent un aperçu alléchant de la manière dont un système d’IA pourrait travailler avec le réseau d’arguments que les humains interprètent avec une telle facilité apparente. Compte tenu des quantités massives de fausses nouvelles, de la polarisation de l’opinion publique et de l’omniprésence du raisonnement paresseux, cette facilité cache un besoin urgent de soutenir les humains dans la création, le traitement, la navigation et le partage d’arguments complexes — un soutien que l’IA pourrait être en mesure d’apporter.» Project Debater n’est pas en mesure de reproduire le raisonnement humain ou de vaincre nos compétences complexes en matière de débat. Nous restons les grands maîtres de l’art oratoire, du moins pour l’instant.

Mots‑clés

IA, intelligence artificielle, débat, débattre, Project Debater, discours