Skip to main content

Automatized Design of Injection Molds

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le moulage automatisé pour façonner l’avenir de l’industrie

Une approche algorithmique de la conception de moules promet de réduire les coûts de fabrication et d’accélérer la conception de produits. Permettre aux PME d’accéder à des technologies de moulage abordables favorisera également l’innovation.

Technologies industrielles

Les moules sont indispensables à la fabrication de pièces en plastique. Ces pièces vont de la microlentille de moins d’un millimètre d’épaisseur aux pans de carrosserie destinés aux automobiles. «Pour chaque composant, il est nécessaire de concevoir et de façonner un moule», explique Thomas Auzinger, coordinateur du projet AUTOMOLD et chercheur post-doctoral à l’Institut autrichien des sciences et de la technologie. «Ce moule est ensuite utilisé dans une machine de moulage par injection pour fabriquer des copies de la pièce.» La conception de produits reste un processus majoritairement manuel et les coûts initiaux peuvent parfois représenter des dépenses insurmontables, surtout lorsqu’il s’agit de fabriquer un petit lot de pièces. Une meilleure automatisation de la conception de moules pourrait grandement contribuer à atténuer ce frein économique.

Un intérêt industriel avéré

Le projet AUTOMOLD a été lancé dans le but de rapprocher la conception automatisée de moules de la commercialisation. Le projet s’appuie sur de précédents travaux financés par l’UE qui ont jeté les bases de cette technologie. «L’un de nos principaux domaines de recherche à l’Institut autrichien des sciences et de la technologie a été d’identifier comment les algorithmes informatiques innovants peuvent contribuer à la conception d’objets fonctionnels, des minuscules nanostructures aux parois en verre des gratte-ciels», indique le responsable technique du projet, Ruslan Guseinov. «Nous nous sommes rapidement rendu compte que ce type de méthodes de conception automatisée pouvait s’appliquer à la fabrication elle-même.» Grâce à une subvention initiale du Conseil européen de la recherche, l’équipe a décidé de voir si les méthodes algorithmiques modernes pouvaient favoriser et améliorer la production d’outils de moulage par injection. L’équipe a développé de nouvelles techniques algorithmiques pour la conception automatisée de moules. Les résultats ont été publiés dans des revues académiques de premier plan, puis présentés dans des conférences sur les avancées en matière d’informatique visuelle. En outre, ces méthodes ont pu être brevetées. «Forts de ces retours positifs de la part de nos contacts industriels, nous avons ensuite cherché à identifier des applications pratiques pour nos résultats de recherche», ajoute Thomas Auzinger. «Cela a été le point de départ du projet le plus récemment financé par l’UE.» Dans le cadre du projet MATERIALIZABLE, Thomas Auzinger et Ruslan Guseinov sont parvenus à développer un prototype industriel basé sur une conception automatisée de moules. Dans le même temps, le projet a entrepris les premières étapes vers la commercialisation de sa méthode. «Il est essentiel de déterminer les besoins avérés du marché si l’on souhaite commercialiser avec succès les résultats de nos recherches», déclare Thomas Auzinger. «C’est la raison pour laquelle nous avons réalisé des études de marché complètes et contacté un large éventail de sociétés le long de la chaîne de valorisation du moulage par injection.»

Une technologie automatisée pour tous

Thomas Auzinger et Ruslan Guseinov entrevoient l’immense potentiel de la conception automatisée de moules. La technologie promet de réduire les dépenses liées à la main d’œuvre hautement qualifiée, d’accélérer le processus de conception et de proposer des outils de moulage rentables en ligne. Les clients potentiels incluent les sociétés du domaine de la fabrication basée sur des moules. Toutefois, Thomas Auzinger et Ruslan Guseinov souhaitent également proposer la fabrication industrielle professionnelle à un public plus large. Surmonter les obstacles de coût et de connaissance associés au moulage par injection pourrait profiter aux start-ups comme aux passionnés, en les aidant à concrétiser leurs conceptions de manière réaliste et évolutive. «Nous développons actuellement des cas d’utilisation présentant une pertinence industrielle pour différents types de moules par injection», fat remarquer Ruslan Guseinov. «Cela formera la base de nos futurs efforts marketing. Grâce aux retours d’informations positifs de nos partenaires industriels, nous sommes en bonne voie pour commercialiser notre solution l’année prochaine.» L’équipe d’AUTOMOLD développe actuellement les premières applications industrielles auprès de partenaires industriels, et une société dérivée verra le jour dans les mois à venir.

Mots‑clés

AUTOMOLD, plastique, moulage, algorithmes, industriel, automatisé, injection

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application