CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Article Category

Article available in the following languages:

De la recherche d’eau sur la Lune aux informations que Titan est susceptible de révéler concernant l’émergence de la vie sur Terre: le dernier épisode de CORDIScovery explore la «dernière frontière»

Les efforts visant à organiser des vols commerciaux avec passagers dans l’espace s’intensifient. Alors que les prémices du tourisme spatial pourraient se dérouler dans les mois à venir, l’Agence spatiale européenne (ESA) vient de livrer son nouveau rover lunaire à la NASA. Il s’agit d’une étape cruciale de la mission Astrobotic de l’agence, l’objectif étant de faire fonctionner le spectromètre au cours de l’année 2021. Dans le but d’établir la première présence à long terme sur la Lune, l’ESA se joint à la NASA et à d’autres partenaires pour ouvrir l’exploration spatiale lunaire à tous.

Espace icon Espace

Il fait bon travailler dans la recherche spatiale de nos jours. Les nouvelles technologies et les capacités de calcul améliorées fournissent des réponses qui semblaient auparavant hors de notre portée. Quelles informations peut-on tirer des planètes lointaines et de leurs satellites concernant les origines de la vie sur Terre? Y a-t-il suffisamment d’eau sur la Lune pour soutenir des missions plus longues avec des équipages? Existe-t-il des sources lunaires d’oxygène susceptibles de faire de la Lune une porte d’entrée vers notre système solaire? Et au-delà de la Lune: pouvons-nous étudier Titan pour mieux comprendre nos origines? Comment pouvons-nous tirer parti de nos connaissances géologiques terrestres pour mieux comprendre Mars et d’autres planètes? Notre hôtesse Abigail Acton accueille trois chercheurs financés par l’UE pour aborder ces questions et partager leurs connaissances sur les défis auxquels ils ont été confrontés, ainsi que leurs espoirs concernant le rôle de leurs travaux pour l’avenir de l’exploration spatiale. Jeremi Gancet est responsable de la division des technologies, des applications et de la recherche auprès de Space Applications Services, en Belgique. Son projet conçoit un nouveau rover lunaire et de nouveaux capteurs. Qu’espèrent-ils trouver? Nathalie Carrasco, professeure en science planétaire à l’Université de Paris-Saclay, reproduit l’atmosphère de Titan pour retracer les origines de la vie sur Terre. Qu’ont révélé ses recherches? Stephanie Werner, professeure de géophysique et de science planétaire à l’Université d’Oslo, met quant à elle la touche finale à une base de données concernant la composition des roches terrestres, qui servira à dresser le profil des roches issues d’autres planètes. Mars a-t-elle un jour été habitable? Ses travaux géologiques pourraient apporter des éléments de réponse.

Vos retours sont les bienvenus!

Si vous avez des commentaires, nous serons toujours heureux que vous nous en fassiez part! Envoyez-nous vos commentaires, questions ou suggestions à l’adresse électronique habituelle, editorial@cordis.europa.eu.

Mots‑clés

CORDIScovery, CORDIS, exploration spatiale, la Lune, Mars, Titan

Articles connexes