Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des pratiques agricoles bénéfiques pour l’environnement et le portefeuille de l’agriculteur

Des chercheurs soutenus par l’UE ont étudié différentes pratiques de gestion écologique dans des exploitations d’élevage écossaises. Ils ont constaté que l’adoption de pratiques écologiques pouvait contribuer à augmenter les bénéfices des exploitations jusqu’à 7 %.

Changement climatique et Environnement
Alimentation et Ressources naturelles

De nouvelles recherches menées dans le cadre du projet LIFT, financé par l’UE, montrent que les pratiques écologiques constituent la voie à suivre pour les agriculteurs européens. Réalisées au Royaume-Uni, au Scotland’s Rural College (SRUC), partenaire du projet LIFT, ces recherches laissent entendre que de telles pratiques aident les agriculteurs à augmenter leurs bénéfices et à atteindre les objectifs de l’agriculture durable. La recherche a porté sur l’évaluation économique de quatre pratiques de gestion écologique différentes appliquées dans des exploitations d’élevage en Écosse. Les données ont été recueillies auprès de 31 exploitations d’élevage dans le cadre d’une enquête menée auprès des agriculteurs écossais au début de l’année 2020. L’impact économique des différentes pratiques écologiques a ensuite été analysé à l’aide d’un modèle économique au niveau des exploitations, appelé ScotFarm. Ce modèle repose sur l’hypothèse que toutes les activités agricoles sont liées entre elles et servent à maximiser les bénéfices de l’exploitation.

Mesures proposées: le pour et le contre

Comme l’indique un article publié sur le site web de FarmingUK, l’étude visait à déterminer si des pratiques de gestion économiquement réalisables seraient mieux adoptées par les agriculteurs. Les chercheurs ont découvert que deux mesures potentiellement faciles à adopter, à savoir la conversion de certaines terres agricoles en zones écologiques et la réduction des intrants agricoles, pouvaient entraîner une augmentation de 7 % des bénéfices agricoles. Toutefois, les approches écologiques telles que la mise en jachère de terres agricoles pour planter des arbres et le passage à un système d’agriculture biologique nécessitent des investissements en capital, ce qui constitue un défi pour les éleveurs ne bénéficiant d’aucune aide financière. «Le gouvernement écossais a présenté un plan à long terme de lutte contre le changement climatique afin de parvenir à une Écosse plus propre, plus verte et plus saine d’ici 2032», a déclaré le Dr Shailesh Shrestha du SRUC dans le même article. «L’adaptation des pratiques de gestion agro-écologique par les agriculteurs constitue une approche potentielle pour soutenir ces plans. Cependant, l’impact économique de l’adoption de ces pratiques est une question cruciale. Nos recherches ont fourni un aperçu de l’impact économique d’un certain nombre de pratiques de gestion écologique et des défis économiques auxquels les agriculteurs sont confrontés dans l’adoption de ces pratiques au sein de leurs exploitations. Cependant, une meilleure compréhension de la faisabilité économique de ces pratiques de gestion agro-écologique serait très utile pour maximiser l’adoption de ces pratiques de gestion par la communauté agricole écossaise.» L’agriculture doit répondre à l’évolution de la consommation et des besoins environnementaux dans le monde. Une meilleure compréhension des principes écologiques change la vision des gens sur le fonctionnement des exploitations agricoles. Toutefois, à mesure que l’intérêt pour les pratiques écologiques grandit, nous devons déterminer ce que ces dernières apporteront à l’agriculture, comment elles seront le mieux mises en œuvre et dans quelle mesure les agriculteurs seront disposés à les adopter. Le projet LIFT (Low-Input Farming and Territories - Integrating knowledge for improving ecosystem-based farming) a cherché à déterminer les avantages de l’agriculture écologique dans l’UE et à comprendre l’influence des facteurs socio-économiques et politiques sur l’adoption, la performance et la durabilité des pratiques de gestion écologique à différents niveaux, d’une seule exploitation à un territoire entier. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet LIFT

Mots‑clés

LIFT, gestion écologique, pratique écologique, agriculteur, exploitation agricole, agriculture

Articles connexes