Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Favoriser la croissance et le développement de l’industrie biologique

Le pacte vert pour l’Europe fixe comme objectif de porter à 25 % la surface agricole consacrée à l’agriculture biologique d’ici à 2030. Pour atteindre cet objectif ambitieux, il est nécessaire de poursuivre la recherche et l’innovation dans le domaine de la production alimentaire durable. CORE Organic Cofund contribue à cette transition en renforçant la coopération entre les activités de recherche internationales.

Alimentation et Ressources naturelles

Pour réaliser les ambitions de l’UE en matière de production alimentaire durable et de régimes alimentaires plus sains, il ne suffit pas de convertir des terres à l’agriculture biologique. Pour développer des systèmes alimentaires biologiques plus durables, il convient d’améliorer les pratiques agricoles et les systèmes de transformation des aliments, et de créer des chaînes de valeur innovantes. Cependant, la recherche sur les systèmes alimentaires biologiques financée par des fonds publics en Europe est souvent menée par de petites communautés de recherche, fragmentées à la fois géographiquement et institutionnellement. Pour accroître les retombées de cette recherche, un effort commun est nécessaire. Depuis plus de dix ans, les partenaires de CORE Organic s’efforcent de relever les défis les plus importants des chaînes de valeur biologiques par le biais des réseaux de l’Espace européen de la recherche. Le réseau du projet CORE Organic Cofund (Coordination of European Transnational Research in Organic Food and Farming Systems Cofund) compte désormais 26 partenaires de 19 pays. En augmentant le potentiel d’innovation, l’accessibilité des connaissances, l’alignement de la recherche nationale et le rayonnement international, les partenaires visent à soutenir la demande croissante de produits biologiques, à favoriser l’élaboration de réglementations en matière d’agriculture biologique et, par conséquent, à stimuler une alimentation plus saine, sa commercialisation et la création d’emplois. Les projets soutenus contribuent également à accroître la compétitivité de l’agriculture européenne sur les marchés locaux et mondiaux. Coordonné par l’Université d’Aarhus au Danemark, le consortium a lancé un appel conjoint pour des innovations susceptibles de soutenir une approche des systèmes alimentaires durables et la croissance du secteur biologique en Europe, et globalement une meilleure compréhension des spécificités des approches agricoles écologiques. Douze projets ont été récompensés pour un montant total de 15 millions d’euros. Il s’agit, par exemple, de SureVeg, qui explore la culture en bandes et le recyclage des déchets comme base d’une production intensive de légumes biodiversifiée et économe en ressources, de FreeBirds, un projet visant à améliorer la santé des poulets et les problèmes environnementaux dans la production en plein air, et de ProOrg, qui cherche à élaborer un code des bonnes pratiques pour la transformation des aliments biologiques. Le programme étant en cours jusqu’en mai 2022, CORE Organic continue de suivre les projets financés et contribue à l’implication des parties prenantes et à la diffusion des travaux afin de garantir l’impact élevé des efforts de recherche.

Mots‑clés

Core Organic Cofund, biologique, durable, agriculture, alimentation, connaissances, recherche