Skip to main content
European Commission logo print header

Article Category

Article available in the following languages:

Une technologie de fabrication additive multi-matériaux sur le Radar européen de l’innovation

Après avoir créé un logiciel d’ajout de matériaux multiples pour les systèmes de fabrication additive par arc électrique (WAAM pour «wire arc additive manufacturing»), deux partenaires de projets soutenus par l’UE ont été reconnus comme des innovateurs clés par le Radar de l’innovation de la Commission européenne.

Technologies industrielles icon Technologies industrielles

L’université de Cranfield et son entreprise technologique dérivée WAAM3D, partenaires du projet MULTI-FUN, financé par l’UE, ont été reconnus par le Radar de l’innovation de la Commission européenne pour leur contribution à la fabrication additive (FA) multi-matériaux. Les deux partenaires britanniques ont reçu cette distinction pour avoir créé un logiciel d’extension multi-matériaux pour les systèmes WAAM. La WAAM est un processus de production utilisé pour imprimer des pièces métalliques en 3D ou les réparer. Bien que la polyvalence des technologies de FA des métaux permette de produire aussi bien des pièces uniques que des séries complètes de produits, elles sont limitées à des matériaux uniques et à une gamme restreinte d’alliages. Le projet MULTI-FUN vise notamment à améliorer les performances et l’efficacité de la FA à base de métaux en introduisant des fonctionnalités multiples basées sur de nouveaux matériaux actifs et en développant de nouveaux matériaux structurels pour la WAAM. Ces matériaux comprennent des alliages d’aluminium à haute résistance et des nuances d’acier faiblement allié.

Répondre aux besoins du marché

Le logiciel complémentaire multi-matériaux pour les systèmes WAAM a reçu le statut «prêt à la commercialisation» parce qu’il est technologiquement mûr et que les partenaires du projet sont très impliqués dans la mise sur le marché de cette innovation. Le logiciel a également été considéré comme répondant aux besoins des marchés et des clients existants. «Le logiciel fonctionne directement avec notre nouvel effecteur à base de plasma, qui est équipé par défaut d’une configuration à deux fils», indique un article publié sur le site web de WAAM3D. Les effecteurs sont des périphériques tels que des pinces, des outils de traitement ou des capteurs qui se fixent au poignet d’un robot et lui permettent d’effectuer des tâches. «Les deux dévidoirs de fil utilisés pour ajouter le métal d’apport pendant le soudage robotisé peuvent fournir le même fil ou des alliages différents», ce qui confère au robot WAAM une «capacité multi-matériaux». Le Dr Filomeno Martina, directeur général et cofondateur de WAAM3D, commente l’article: «Nous sommes ravis de voir notre travail avec l’université de Cranfield reconnu dans ce domaine de la WAAM. Nous vivons une période passionnante pour la WAAM et son potentiel de transformation de l’impression 3D de composants métalliques à grande échelle commence à peine à être envisagé dans des applications réelles.»

Le forum technologique 2023

Dans le cadre de ses efforts visant à élargir le champ d’utilisation de la FA à base de métaux, le projet MULTI-FUN organisera bientôt son événement Speed Tech Forum 2023. Les participants auront l’occasion de prendre connaissance des derniers résultats de plusieurs projets européens de FA et de se faire une idée plus précise de l’impact des technologies à venir dans le domaine de la FA. Le Speed Tech Forum se tiendra à Leioa, en Espagne, le 17 mars 2023. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire ici. Le projet MULTI-FUN (Enabling MULTI-FUNctional performance through multi-material additive manufacturing) a rassemblé 21 organisations universitaires, de recherche et commerciales de toute l’Europe pour se concentrer sur les innovations créatrices de marché et le développement de matériaux et d’équipements de fabrication additive avancés. Le consortium comprend neuf PME européennes qui jouent un rôle clé dans ce domaine, ce qui offre une excellente occasion d’accélérer la pénétration du marché. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet MULTI-FUN

Mots‑clés

MULTI-FUN, fabrication additive, métal, impression 3D, fabrication additive par arc électrique, WAAM, multi-matériaux, Radar de l’innovation

Articles connexes