European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Article Category

Article available in the following languages:

Présentation de deux nouveaux biosolvants non toxiques pour les processus de captage du carbone

Un projet soutenu par l’UE a contribué à la demande de brevets pour deux nouveaux solvants dérivés de la biomasse.

Changement climatique et Environnement icon Changement climatique et Environnement
Technologies industrielles icon Technologies industrielles

En juillet 2023, l’entreprise norvégienne de produits chimiques renouvelables Circa Group AS, coordinatrice du projet ReSolute financé par l’UE, a déposé une demande de brevet pour deux nouveaux solvants destinés aux processus de captage du carbone. Ces solvants, nommés Furatech:1 et Furatech:2, ont été développés au cours des 12 derniers mois à partir de la molécule plateforme du projet, l’hydrocarbure liquide lévoglucosénone (LGO). Le secteur chimique doit pour l’heure relever un certain nombre de défis qui soulignent la nécessité de disposer de produits chimiques dérivés de la biomasse plus performants et plus sûrs. La LGO est une plateforme biorenouvelable prometteuse pour la production de substances chimiques de base. Identifiée pour la première fois il y a plus de 50 ans comme un produit de la décomposition thermique de la cellulose, la LGO a suscité un intérêt considérable en tant que biocarburant et matière première biologique. Selon un communiqué de presse publié sur le site web de Circa Group, les deux produits Furatech ont été testés sur une série de nouvelles molécules à base de LGO par l’équipe de recherche et de développement du groupe. En outre, les deux solvants ont été conçus pour être utilisés dans un certain nombre de processus actuels de captage du carbone. Des discussions seraient en cours avec les partenaires techniques de Circa Group concernant leur optimisation.

La protection est une priorité

«Le dépôt d’une demande de brevet représente une étape importante, et les performances de ces deux nouveaux solvants à base de CO2 nous impressionnent suffisamment pour mettre en place une protection aussi rapidement que possible. C’est une priorité», déclare Tony Duncan, directeur général de Circa. «Les tests menés sur les produits Furatech ont révélé une bonne performance de captage du CO2 sur plusieurs cycles, ainsi qu’une diminution des besoins énergétiques lors de la phase de désorption par rapport aux normes industrielles actuelles.» Lancé en 2020, ReSolute entend favoriser le développement de chaînes de valeur bioéconomiques durables en Europe en convertissant les déchets de biomasse cellulosique en produits chimiques sûrs et respectueux de l’environnement à l’échelle industrielle. Pour atteindre cet objectif, le projet a rassemblé 11 acteurs clés issus de six pays européens et représentant l’ensemble de la chaîne de valeur, de la matière première à la commercialisation. Fort de toute cette expertise, ReSolute entend à terme créer une installation industrielle et une chaîne de valeur en aval inédites pour l’adoption du Cyrene™ pur à 99 %, un dérivé de la LGO. Le Cyrene™ est un biosolvant sûr et non toxique qui constitue une alternative très performante aux solvants dérivés du pétrole N-méthyl-2-pyrrolidone (NMP), diméthylacétamide (DMAc) et diméthylformamide (DMF). L’usine de ReSolute (HIGH PERFORMING AND SAFE SOLVENT DERIVED FROM CELLULOSIC FEEDSTOCKS) sera située dans la région Grand Est en France et mettra à l’échelle le processus de production actuel de Cyrene™ pour atteindre 1 000 tonnes par an. Selon le communiqué de presse, la mise en service de l’installation étant prévue pour la mi-2024, les tests et les essais de Furatech:1 et Furatech:2 se poursuivront en parallèle. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet ReSolute

Mots‑clés

ReSolute, solvant, captage du carbone, biomasse, produit chimique, hydrocarbure liquide lévoglucosénone, Cyrene™

Articles connexes