Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Avis du CES sur le supplément financier pour le quatrième programme-cadre

Le Comité économique et social de l'Union européenne, réuni en session plénière à Bruxelles le 29 mai 1996, a adopté un avis sur les propositions de la Commission relatif au supplément financier de 700 millions d'ECU pour le quatrième programme-cadre de RDT. Le Comité a appro...

Le Comité économique et social de l'Union européenne, réuni en session plénière à Bruxelles le 29 mai 1996, a adopté un avis sur les propositions de la Commission relatif au supplément financier de 700 millions d'ECU pour le quatrième programme-cadre de RDT. Le Comité a approuvé dans leur principe les propositions de la Commission en insistant sur le fait que la recherche, le développement technologique et l'innovation constituent un domaine d'action prioritaire pour assurer une compétitivité accrue de l'industrie communautaire et redresser l'emploi, dans une optique de cohésion économique et sociale. Le Comité s'inquiète du retard technologique de la Communauté face à ses principaux concurrents. Il exprime également ses inquiétudes quant au manque de transparence qui a caractérisé la création des Task Forces "recherche-industrie" par la Commission et à la sélection des projets prioritaires pour l'octroi d'un supplément financier. Il s'ensuit que le Comité est préoccupé des risques d'une spécialisation à long terme de la recherche communautaire dans un nombre limité de domaines et du danger qu'elle entraîne pour la cohésion économique et sociale. Le CES regrette que les propositions ne favorisent pas une participation accrue des PME alors qu'elles sont fortement créatrices d'emplois en Europe. Il propose donc la création de deux nouvelles Task Forces, une pour les PME et une pour l'innovation, afin d'assurer les synergies indispensables entre politique de recherche et politique industrielle dans les domaines de la compétitivité industrielle, de la croissance de l'emploi et de la cohésion économique et sociale.

Articles connexes