Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Visualisation holographique en 3D de déformations

Un nouveau système permettant d'effectuer des mesures précises en 3D a été mis au point. Il utilise la technique de collecte holographique d'informations et n'est plus limité par les caractéristiques du laser et du support d'enregistrement.

Technologies industrielles

L'interférométrie holographique a été mise au point par Dennis Gabor en 1948. Elle est utilisée pour étudier le flux lumineux monochromatique cohérent autour des corps simples. Les informations collectées concernant le processus peuvent être interprétées pour déduire ce qui se produit dans le système. Cette technique est déjà appliquée dans la visualisation dynamique des flux car elle ne perturbe pas le système observé. Le projet actuel, basé sur l'utilisation de l'illumination au laser pulsé et les dispositifs à couplage de charges (CCD), a permis de développer un système adapté aux mesures dynamiques aboutissant à une analyse quantitative rapide de données numériques qui n'est pas influencée par les perturbations du milieu. Le nouveau système représente une avancée par rapport à la "tête de mesure en 1D" d'ores et déjà disponible sur le marché. Les deux systèmes ont une sensibilité de 0,06 micromètres, un champ de visualisation allant jusqu'à 3 mètres carrés et leur distance de travail peut être ajustée. Le nouveau système qui a subi les tests avec succès sera bientôt commercialisé. Il sera intéressant pour l'observation de la déformation de petites pièces mécaniques, telles que les disques de freins des véhicules, soumises à la traction.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application