Skip to main content
European Commission logo print header

Establishing cryopreservation methods for conserving european plant germplasm collections

Article Category

Article available in the following languages:

Progrès en matière de préservation végétale

Alors que nous détruisons chaque jour un peu plus nos écosystèmes, l'importance de la préservation du matériel génétique pour éviter des pertes irrémédiables se confirme. Les scientifiques ont mis au point de nouvelles méthodes de cryopréservation pour aider à préserver l'héritage génétique compromis de notre planète.

Santé icon Santé

Les activités humaines détruisent la diversité biologique extrêmement rapidement. En outre, il suffit qu'une espèce disparaisse dans le bioréseau pour entraîner la disparition de plusieurs espèces. Pour contenir cette perte, des nombreuses organisations dans le monde entier ont établi des banques consacrées aux gènes et aux germoplasmes. La cryoconservation pose cependant de sérieux problèmes en termes de dégâts tissulaires durant la formation de cristaux de glace et de dégâts à la structure cellulaire délicate. Les chercheurs du projet européen CRYMCEPT ont mis au point de nouvelles méthodes visant à préserver les espèces végétales. Les protocoles mis au point ont tenu compte du type de la cellule et de la région d'extraction de la plante étant donné que chacune d'entre elle possède une structure unique et a donc des exigences différentes. Des techniques ont été mises au point pour les cellules en division active aux extrémités des pousses ainsi que dans diverses espèces ligneuses et graines entre autres. En tant que source principale de variation génétique, la graine est un organe végétal de valeur. Cinq étapes clés dans le processus de la préservation des grains de café ont été étudiées, notamment les effets de la qualité des grains et le statut optimal d'hydratation. Les méthodes de cryopréservation ont ensuite été modifiées en fonction des résultats obtenus. Le maintien de l'intégrité des végétaux après la période de stockage a également constitué un objectif important. Les problèmes tels que la dessiccation et la régénération des pousses après les périodes de dégel ont été traités. La recherche a été très fructueuse dans l'ensemble. La préservation de produits de bananiers est devenue une procédure routinière; plus de 400 échantillons de bananes ont été stockés dans de l'azote liquide dans les quartiers généraux de recherche des partenaires à Louvain (Belgique). Au-delà des objectifs initiaux du projet, les techniques peuvent être utilisées pour d'autres espèces végétales telles que les fraises, les pommes et les amandes, les palmiers dattiers et les pommes de terre. Les progrès réalisés en matière de techniques de cryopréservation présenteront de nombreux avantages pour chaque organisme traitant de la préservation de germoplasmes ou l'utilisation de ressources génétiques des espèces. Les jardins botaniques, les banques de graines, les entreprises de biotechnologie et les collecteurs de culture en seront également bénéficiaires. Pour de plus amples informations sur le projet, consulter le site: http://www.agr.kuleuven.ac.be/dtp/tro/crymcept

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application