Skip to main content

Zero-hazard gas storage by multisensing optical monitoring system

Article Category

Article available in the folowing languages:

En route pour des véhicules plus propres et plus sûrs

En vue de promouvoir le transport au gaz naturel et à l'hydrogène, le projet ZEM a développé un véhicule de démonstration permettant de surveiller en ligne le stockage de gaz.

Technologies industrielles

La mobilité future repose dans une large mesure sur l'utilisation de véhicules technologiques plus propres tels que des véhicules à l'hydrogène ou au gaz naturel (NGV, natural gas vehicule). L'utilisation de gaz naturel et d'hydrogène en guise de carburants pourrait offrir des avantages non négligeables d'un point de vue environnemental, avec notamment une réduction des émissions et une amélioration de la qualité de l'air. Un autre aspect essentiel des NGV réside dans la réduction du poids du véhicule et, ce faisant, de la consommation de carburant. Avec pour objectif de réduire les risques potentiels associés à l'intégrité structurelle des véhicules, le projet ZEM s'est concentré sur la sécurité des réservoirs composites à haute pression destinés à accueillir le gaz naturel ou l'hydrogène. Jusqu'à présent, la plupart des techniques d'inspection utilisées traditionnellement exigeaient un examen visuel hors du véhicule, ainsi que des tests de pression coûteux et nécessitant beaucoup de main-d'œuvre. À l'inverse, le système de diagnostic développé dans le cadre du projet est capable de détecter les défaillances et d'identifier de manière précoce les conditions critiques à bord du véhicule grâce à une technologie de capteur peu coûteuse. De manière plus spécifique, les chercheurs ont développé des capteurs en fibre optique, des techniques d'enrobage, des méthodes de fabrication de réservoirs composites et des algorithmes de reconnaissance de signature. Un véhicule de démonstration a ensuite été créé à partir de tout cela. La FIAT Multipla 1.6 inclut un moteur bi-puissance 16v et trois réservoirs entièrement composites placés sous le plancher offrant une capacité de stockage maximale de 144 litres de carburant, ce qui est suffisant pour couvrir une distance de 440km. Chaque réservoir intègre quatre capteurs en fibre optique et un thermocouple destinés à la surveillance à bord. Deux jauges de pression mesurent en outre la pression lors du remplissage et du fonctionnement. Enfin, un dispositif d'interrogation a été placé dans le coffre et relié à un ordinateur portable situé à côté du conducteur. Le véhicule de démonstration teste les capacités des technologies développées et montre les possibilités qu'offre un système de surveillance à bord intégré pour la conception de véhicules plus propres et plus sûrs.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application