Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Programmes communautaires culturels - Accord sur ARIANE mais non sur RAPHAEL

Lors de la réunion du Comité de conciliation, composé de représentants des Etats membres et du Parlement européen, qui s'est tenue à Bruxelles le 28 mai 1997, les discussions ont porté sur deux projets de programmes d'action communautaire dans le domaine de la culture, ARIANE ...

Lors de la réunion du Comité de conciliation, composé de représentants des Etats membres et du Parlement européen, qui s'est tenue à Bruxelles le 28 mai 1997, les discussions ont porté sur deux projets de programmes d'action communautaire dans le domaine de la culture, ARIANE and RAPHAEL. ARIANE est un programme de soutien dans le domaine du livre et de la lecture. Le projet commun prévoit un programme d'une durée de deux ans (1997-1998), doté d'un budget de 7 millions d'ECU. L'objectif de ce programme est d'accroître la connaissance et la diffusion de la création littéraire et de l'histoire des peuples européens, ainsi que l'accès du citoyen européen à celles-ci. Les actions envisagées comprennent, entre autres, des aides à la traduction d'oeuvres littéraires, le soutien à des projets de coopération, le perfectionnement des professionnels (notamment des traducteurs littéraires), et le maintien du Prix littéraire européen et du Prix européen de traduction. Cet accord doit maintenant être confirmé définitivement par le Conseil et par le Parlement, avant de pouvoir entrer en vigueur. Le Comité n'est pas parvenu à un accord sur RAPHAEL, projet de programme d'action communautaire dans le domaine du patrimoine culturel. Le désaccord porte principalement sur le budget à allouer à ce programme, que le Parlement souhaite doter d'une enveloppe de 86 millions d'ECU sur une durée de quatre ans (1997-2000), alors que la position commune du Conseil prévoit 30 millions d'ECU pour la même durée. La proposition initiale de la Commission portait sur un budget de 57 millions d'ECU. Le Comité dispose d'un délai de huit semaines pour aboutir à un accord.

Articles connexes

Politiques et directives

8 Juillet 1997

Politiques et directives

13 Novembre 1996

Politiques et directives

20 Septembre 1996