Skip to main content

Replacement of insecticide treatment on apples by a pheromone based bio-control approach for colding moth

Article Category

Article available in the folowing languages:

Plus un ver dans nos pommes!

Une nouvelle technique de gestion de la lutte antiparasitaire a été mise au point dans le cadre du projet NEW INSECT CONTROL, lequel utilise des phéromones pour lutter contre les carpocapses des pommes.

Santé

Le carpocapse des pommes est le fléau numéro un des cultivateurs de pommes. Ses larves se creusent une voie jusqu'au trognon de la pomme et la détruisent. Malheureusement, se débarrasser des carpocapses des pommes dans les vergers implique l'application de pesticides, lesquels peuvent avoir des impacts négatifs sur les autres composants de l'écosystème. À l'aide du financement du programme LIFE QUALITY, un consortium de recherche a étudié les atouts du contrôle biologique naturel. La société International Pheromone Systems Ltd (IPS), coordinateur du projet, a mis au point un piège à crénelure comportant des phéromones, un produit chimique spécial qui permet aux membres d'une même espèce de communiquer. Plus particulièrement, les phéromones permettent d'attirer les carpocapses mâles dans le piège, où ils sont contaminés puis renvoyés dans la nature. L'objectif consiste à créer une disruption de la population de carpocapses des pommes et ainsi limiter leur reproduction et par là même le risque d'infestation. Les nouveaux pièges ont initialement été testés dans une soufflerie, puis utilisés dans un certain nombre d'expériences sur le terrain au Royaume-Uni et en Espagne. Heureusement, aucun effet secondaire n'a été remarqué sur les autres espèces. Cependant, les pièges se sont révélés moins efficaces que prévu du point de vue de la réduction du nombre de carpocapses des pommes et par conséquent de la quantité de pommes perdues. L'IPS et ses partenaires étudient actuellement les alternatives en ce qui concerne le pathogène utilisé pour infecter les carpocapses mâles. En outre, la structure du piège sera revisitée afin de permettre l'immobilisation en plus de la version originale du piège qui prend au piège puis relâche les carpocapses. L'IPS a déposé une demande de protection de brevet pour son nouveau piège.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application