Skip to main content

Monitoring and modelling coastal lagoons: making management tools for aquatic resources in north africa

Article Category

Article available in the folowing languages:

La base de données du projet MELMARINA est désormais disponible

La lagune d'Afrique du Nord est un écosystème fragile et important. Ainsi, ces travaux de recherche ont tenté de la protéger en faisant la promotion d'un développement durable de la région. Les résultats de l'enquête sur les lagunes côtières collectés par le projet MELMARINA sont désormais regroupés dans une base de données pour aider les chercheurs à poursuivre ce travail important.

Économie numérique

Le projet de recherche MELMARINA a porté sur la création d'instruments de gestion des ressources aquatiques en Afrique du Nord par la surveillance et la modélisation des lagunes côtières. Six partenaires de recherche participent au projet, chacun avec leur propre spécialisation et leur propre objectif. Des enquêtes et des programmes de surveillance ont été mis en œuvre pour étudier les questions d'hydrologie, d'eau, de qualité des sédiments et d'écologie aquatique. Des données sur le sol existant et des techniques de capteurs à distance par satellite ont été utilisées pour évaluer les changements à plus long terme qui sont intervenus. Un modèle hydraulique 2-D par éléments finis et un modèle d'eutrophisation ont été appliqués à chaque site géographique clé, afin d'évaluer l'impact des changements qui surviendront dans le futur en raison de l'élévation du niveau de la mer. Toutes ces informations ont maintenant été compilées dans une base de données complètes, réunie par des chercheurs du University College de Londres. Les données ont été intégrées dans un système d'information géographique (SIG) et une base de données temporelles. Les données historiques pour chacun des sites principaux ont été présentées par pays. La base intègre également les données secondaires, des cartographies, des photographies aériennes, des publications scientifiques pertinentes ainsi que des études sur la végétation et les poissons. Les bases de données ont été utilisées pour visualiser des données spatiales et préparer les données à inclure dans le travail de modélisation et de captage à distance.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application