Skip to main content

Development of a bioreactor-based connective tissue production line (TISSUE REACTOR)

Article Category

Article available in the folowing languages:

Stérilisation par procédé plasma des matrices tissulaires artificielles

Des matrices polymères, se dissolvant ultérieurement, sont utilisées dans la phase initiale de croissance tissulaire des greffons. Un nouveau procédé par plasma permet de stériliser ces matrices avec un minimum de dégradation.

Santé

De nombreuses procédures médicales, particulièrement en chirurgie de remplacement osseuse, pourront bénéficier du projet TISSUE REACTOR. Les partenaires du projet ont réussi à développer du tissu conjonctif in vitro, en particulier du tissu osseux et des modèles osseux. Le tissu cellulaire commence sa croissance sur la matrice polymère. La reconstruction osseuse nécessite un tissu cellulaire en trois dimensions, obtenu par une matrice en trois dimensions. Bien sûr, avant de pouvoir utiliser ces matrices pour la croissance cellulaire, elles sont soigneusement stérilisées. Les méthodes de stérilisation utilisent généralement l'irradiation de l'échantillon à traiter avec des rayons gamma. Les rayons gamma, composés de photons de très haute énergie, sont capables non seulement de stériliser l'échantillon de matrice polymère, mais malheureusement également de l'endommager. L'irradiation de la matrice avec les rayons gamma a pour résultat une matrice stérilisée, mais qui se dégrade beaucoup plus rapidement et dont la résistance mécanique est affaiblie. Pour des applications in vivo, la vitesse de dégradation et la résistance mécanique sont des facteurs d'une importance cruciale. Une autre technique de stérilisation utilise l'oxyde d'éthylène, un gaz incolore et inflammable qui tue efficacement les bactéries et autres champignons. Les partenaires du projet TISSUE REACTOR ont montré que l'utilisation de ce gaz était moins destructrice pour la matrice polymère. La vitesse de dégradation de la résistance mécanique des matrices stérilisées par l'oxyde d'éthylène était plus faible que celle des matrices stérilisées par les rayons gamma. Toutefois, la dégradation de certains polymères principaux de ces matrices par le traitement continuait, ce qui compromettait la performance globale de la matrice. La stérilisation par plasma, un gaz très ionisé, a permis aux partenaires du projet TISSUE REACTOR d'arriver à une solution. La phosphorescence du plasma stérilise efficacement l'échantillon polymérique et n'entraîne pas de dégâts thermiques perceptibles. La méthode peut être utilisée pour stériliser toute forme de polymère poreux ou composite, et son champ d'application pourrait donc être beaucoup plus large que celui du seul domaine médical. $LReprésentation schématique d’un adénovirus visant l'endothélium tumoral à l’aide d’un angio-adénocorps. V-S11, T-S11 and I-S11 reconnaissant respectivement les récepteurs VEGFR2, Tie2 et l’intégrine αvβ3.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application