Skip to main content

An integrated european scientific infrastructure for global change studies on forest and agroforest ecosystems utilising face technology

Article Category

Article available in the folowing languages:

Suivre les traces du carbone dans l'écosystème

Les effets significatifs du changement climatique sur les écosystèmes au niveau mondial sont incontestables. Des études sont en cours pour mieux comprendre ces effets. Ces dernières requièrent des infrastructures expérimentales spécifiques permettant de découvrir les complexités sous-jacentes de ce phénomène.

Changement climatique et Environnement

Le projet à financement européen EUROFACE a utilisé une technologie connue (FACE) pour étudier le rôle des plantations forestières dans l'atténuation des répercussions des gaz à effets de serre. Les partenaires du projet ont aussi tenté de quantifier l'absorption (puis le stockage) du carbone (C) par le sol qui accompagne les changements climatiques. Les partenaires ont examiné l'effet des déchets sur la rétention du carbone dans le sol. La décomposition des déchets semble être l'un des principaux processus affectant l'échange de carbone entre l'atmosphère et la biosphère terrestre. Les chercheurs ont testé l'hypothèse selon laquelle une forte teneur en CO2 et en azote (N) dans le sol peut influencer la perte de carbone lors de la décomposition des déchets. Des déchets de feuillus enrichis à l'isotope de carbone 13C ont fait l'objet d'une incubation sur une période de 10 mois dans des conditions contrôlées et deux types de sols: sol naturel d'une part, et sol fertilisé à l'azote de l'autre. Les résultats ont montré que la teneur en carbone 13 (13C) augmentait d'une profondeur pouvant atteindre 5 cm dans les zones de test où les déchets étaient entreposés et se décomposaient. La proportion de carbone transmis au sol était nettement supérieure à celle de carbone libérée dans l'atmosphère sous forme de CO2. Ces résultats montrent que la majeure partie du carbone en provenance des déchets de feuillus pénètre le sol sous forme de fragments de déchets. Des études supplémentaires sur la façon dont les déchets de surface peuvent affecter la rétention du carbone sont nécessaires pour mieux comprendre cet aspect particulièrement important du cycle du carbone.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application