Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Généraliser l'adoption d'indicateurs de durabilité dans les mesures de la réussite économique

Les indicateurs économiques ne prennent pas en compte certains facteurs sociaux et environnementaux essentiels. Un projet financé par l'UE a travaillé au développement de nouvelles manières d'intégrer les questions de durabilité dans les mesures économiques.

Économie numérique

Les mesures et les indicateurs économiques traditionnels peuvent nous révéler beaucoup de choses à propos des performances et de la santé de l'économie. En revanche, ils donnent très peu d'informations sur les impacts du marché sur le bien-être des citoyens et sur l'environnement. Il existe par conséquent un besoin pressant de développer et d'utiliser des indicateurs qui reflètent les facteurs sociaux et environnementaux pertinents, en lien avec les mesures économiques traditionnelles. Le projet IN-STREAM («Integrating mainstream economic indicators with those of sustainable development») a été initié avec l'objectif de combler ces lacunes à la fois sur le plan quantitatif et sur le plan qualitatif. Financé au titre du thème Environnement du 7e programme-cadre, le projet a évalué les besoins et les opportunités en matière de développement de l'utilisation d'indicateurs de durabilité. Il a également évalué les principales faiblesses des indicateurs économiques classiques concernant la mesure de la durabilité environnementale et du bien-être social. Par exemple, le Produit intérieur brut (PIB) mesure des flux plutôt que des stocks, ignore les dégâts environnementaux et néglige la répartition des revenus. Toutefois, même si l'on s'accorde sur le besoin de mesurer ces facteurs, il n'existe pas de consensus sur la question de savoir si cela doit être fait à l'aide d'un seul indicateur composé ou d'un ensemble de mesures particulières. Étant donné l'étendue du débat sur le «dépassement du PIB», le projet IN-STREAM a concentré ses efforts sur trois domaines principaux: la biodiversité, la croissance verte et l'utilisation efficace des ressources. Le projet a également étudié l'intérêt potentiel des indicateurs composés. Le projet IN-STREAM a observé que les indicateurs sociaux tendent à être plus courants et populaires que les indicateurs environnementaux. Cela signifie que l'attention particulière portée à l'environnement et à la biodiversité dans le cadre du projet participera à la sensibilisation des décideurs politiques à ces indicateurs essentiels.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application