Skip to main content

Neural and behavioral correlates of ‘seeing’ without visual input using auditory-to-visual sensory substitution in blind and sighted: a combined fMRI-TMS study

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les aveugles voient grâce aux sons

Une nouvelle technologie innovante permettrait de rendre la vue aux aveugles. À l'heure actuelle, des chercheurs de l'UE examinent la possibilité de transformer le son en signaux visuels plus précis dans le cerveau.

Santé

Des logiciels ont déjà été conçus pour assister dans l'interprétation visuelle du son. Les appareils de substitution sensorielle (ou SSD pour sensory substitution device) capturent les informations visuelles et les transforment en informations non-visuelles. Un récepteur artificiel transmet alors ces informations au cerveau grâce auquel une personne peut deviner ses dimensions physiques approximatives. Bien que ces appareils aident les malvoyants et les aveugles, ils n'apportent toutefois pas d'information précise. Mais le projet à financement européen Sight to sound, espère améliorer la technologie sous-jacente aux SSD et ainsi améliorer la capacité 'visuelle' des aveugles pour interpréter les sons. Pour ce faire, il convient d'associer les méthodologies de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) à la stimulation magnétique transcranienne (ou TMS). L'association de ces méthodologies permettra aux chercheurs de cibler «les tissus disponibles pour la reconnaissance d'objets et leur localisation, la perception sensorielle, les interactions entre modèles et la plasticité cérébrale», expliquent les chercheurs. Une fois ces cibles localisées, les chercheurs utiliseront des SSD améliorés pour guider le cortex visuel à lire et à interpréter les informations visuelles. Les SSD améliorés amélioreront également la réhabilitation neuro-ophtalmologique. Selon les chercheurs, le système visuel est composé de deux courants de traitement parallèles, la voie dorsale et la voie ventrale. La voie dorsale analyse les aspects spatiaux des paysages visuels et les mouvements manuels guidés par la vue. Tandis que le système dorsal se concentre principalement sur les informations relatives à l'identification d'objets et de visages. Les chercheurs expliquent également que les personnes aveugles ont tendance à utiliser leur cortex visuel plus souvent que les personnes n'ayant aucun problème de vue. Cette découverte pourrait avoir des implications importantes car elle apporte une nouvelle lumière sur la plasticité cérébrale et son mode d'organisation. Mais avant cela, Sight to sound doit premièrement comprendre le fondement neuronal de la transformation visuelle/auditive. Pour ce faire, les chercheurs du projet ont développé un programme de formation unique qui enseigne les personnes souffrant de cécité congénitale à visualiser et interpréter des images et les informations visuelles en continu. Les participants ont d'abord reconnu les formes simples comme des lignes ou des carrés. Les formes sont ensuite devenues plus complexes jusqu'à ce qu'ils parviennent à reconnaître «des objets de la vie quotidienne, des personnes et des endroits et leur localisation dans l'espace». Les travaux de Sight to sound génèrent un espoir tangible. Leurs recherches, une fois terminées, auront d'immenses implications futures. En permettant au cortex occipital d'inverser la perception visuelle, la restauration de la vue deviendra peut-être une réalité.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application