Skip to main content

Sub-surface Fast internal Engraving and Reading system for Anticounterfeiting applications

Article Category

Article available in the folowing languages:

Rien ne vaut l'original

Une nouvelle technologie anti-contrefaçon garantira la livraison en sûreté de produits non contrefaits tels que boissons, cosmétiques, médicaments, appareils électroniques, etc.

Technologies industrielles

Lorsque les temps sont difficiles, les produits contrefaits fleurissent, qu'il s'agisse d'aliments ou de médicaments comme de parfums ou d'appareils électroniques. Pour détecter les contrefaçons et informer les consommateurs, il faut des solutions technologiques de pointe. La contrefaçon est aussi un problème majeur d'envergure mondiale, avec de graves conséquences sociales et économiques. Elle favorise le crime organisé, la perte d'emplois et la fraude sur l'impôt, et s'accompagne de risques sérieux en matière de santé et de sécurité. Le projet SFERA («Sub-surface fast internal engraving and reading system for anticounterfeiting applications») financé par l'UE s'est attaqué à ce problème avec une belle réussite. Il a réussi à réaliser un nouveau système de gravure par laser qui élimine tous les problèmes de marquage des emballages. Le système gère la circulation du produit tout a long de la production, assurant la traçabilité et l'application de mesures anti-contrefaçon. Il marque les emballages sans entraîner de fissure ou de contamination, et applique des marques lisibles pour rediriger rapidement les emballages en cours de production. Il peut identifier et authentifier efficacement les produits dans la chaîne d'approvisionnement, réduisant le risque de commercialisation de contrefaçons. Le système de gravure mis au point lors du projet SFERA s'appuie sur une technologie de pointe dotée d'une vitesse de marquage compatible avec l'industrie pharmaceutique et le traitement de grandes zones. SFERA succède au projet Naginels («Non aggressive internal engraving laser system») financé par l'UE. SFERA a réussi à mettre au point un laser ultrarapide de puissance moyenne à élevée, ainsi qu'un lecteur portable à grande vitesse. Il a également conçu un système rapide de gestion et de transfert du faisceau, ainsi qu'un contrôle de processus et un modèle de chiffrement spécifiques. Ces composants ont été intégrés en une station de travail industrielle répondant notamment aux exigences de l'industrie pharmaceutique. De nombreux partenaires de Belgique, France, Italie et Royaume-Uni ont contribué au projet, ainsi que des experts du secteur. Autre avantage intéressant bien que secondaire, «l'effet de diffraction» pour les cosmétiques et les emballages qui demandent un décor plus riche. Le marquage associe l'anti-contrefaçon, la traçabilité et un surprenant effet d'arc-en-ciel. Le projet met également au point une option de codes de marquage lisibles par réflexion, ce qui facilite l'intégration du processus aux chaînes de production et élargit les opportunités de marché. La technologie mise au point par SFERA est bien supérieure aux actuelles mesures anti-contrefaçon pour emballages comme le jet d'encre, les étiquettes RFID et les techniques de laser classiques. Elle a été qualifiée de «meilleure pratique en matière d'anti-contrefaçon» et elle est riche de promesses pour de nombreux secteurs comme la pharmacie, les cosmétiques, les parfums, les produits de luxe, les boissons, les pièces d'automobile et les modules photovoltaïques.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application