Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Comprendre les maladies véhiculées par les tiques

On pense que de nombreux nouveaux fléaux de l'agriculture et maladies infectieuses résultent de l'adaptation de parasites à de nouveaux hôtes. Il est donc important de mieux connaître de tels parasites ainsi que l'impact sur des organismes en interaction.

Santé

Les organismes qui transmettent des parasites sont appelés des 'vecteurs'. C'est le cas des tiques. Le projet Coseatibo a étudié la spécialisation des vecteurs envers l'hôte, pour comprendre leur influence sur la transmission et la diffusion des maladies ainsi que sur l'évolution du parasite. Les chercheurs se sont intéressés à deux tiques qui parasitent les oiseaux de mer et peuvent transmettre des pathogènes lorsqu'elles piquent pour se nourrir. Il s'agit de bactéries du genre Borrelia, qui causent la maladie de Lyme et les borrélioses chez l'homme. Le projet Coseatibo apportera ainsi des informations de valeur sur le rôle des oiseaux de mer dans la diffusion à grande échelle de telles maladies. Les scientifiques ont constaté que la tique Ornithodoros capensis présentait une diversité génétique plus grande qu'attendue. La technique utilisée a conduit à identifier plusieurs espèces similaires en un même lieu. Les résultats laissent à penser qu'au niveau local, la spécialisation envers l'hôte peut être importante pour la diversification des espèces de tiques. Les partenaires du projet ont cherché la réponse à plusieurs questions, par exemple à quelle vitesse les tiques s'adaptent à leurs environnements hôtes. Ils ont également comparé l'importance de la tique et de l'hôte dans l'évolution et la diffusion de maladies à vecteurs. En outre, les chercheurs ont étudié la diversité génétique et la structure des populations de Borrelia marines, chez différents oiseaux de mers et sur plusieurs sites. Ils ont ainsi mieux compris la diversité du pathogène et son évolution, ainsi que son interaction avec les systèmes terrestres de maladies. Le projet Coseatibo a amélioré la compréhension de la co-évolution des tiques vecteurs et des pathogènes associés chez les oiseaux de mer. Ceci conduira à des informations importantes concernant la diffusion de la maladie de Lyme et des borrélioses par une voie jusqu'ici peu étudiée.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application