Skip to main content

New participation and communication strategies for neighbours of CO2 capture and storage operations

Article Category

Article available in the folowing languages:

Transmettre les bénéfices de l'atténuation du changement climatique

Les nouvelles technologies peuvent présenter des solutions, certes, mais il convient premièrement de gagner la confiance du public. Une étude financée par l'UE s'est penchée sur ce qui pouvait être fait pour s'assurer que les citoyens s'impliquent activement dans la technologie de captage et stockage du carbone (CSC).

Énergie

Le CSC, un procédé consistant à capturer le dioxyde de carbone (CO2) résiduel et à le relocaliser là où il n'y a aucun risque qu'il pénètre l'atmosphère, a été identifiée comme méthode possible d'atténuation du changement climatique. Les préoccupations du public concernant la sécurité de cette technique constituent cependant une entrave à sa mise en œuvre à grande échelle. Les expériences récentes montrent que les efforts de communication et l'engagement des parties prenantes pourraient considérablement renforcer les chances de développer avec succès des stratégies connexes. Le projet NEARCO2 («New participation and communication strategies for neighbours of CO2 capture and storage operations») a été lancé afin d'examiner et de présenter des recommandations pour réaliser ces objectifs. Ce projet financé par l'UE a constaté que les projets de CSC sont souvent lancés par des équipes ou des consortiums de parties provenant de disciplines et disposant de compétences, connaissances, ressources et cultures organisationnelles différentes. Par conséquent, l'alignement interne peut faire défaut. NEARCO2 montre l'importance d'une certaine cohérence au sein des stratégies de communication des projets de CSC, et la façon de personnaliser les stratégies de participation pour prendre en compte les conditions locales. En outre, le projet a aussi identifié des lacunes évidentes en termes de connaissances du public concernant le changement climatique, le CO2 et le CSC. Des supports promotionnels ont été développés, mais l'équipe du projet a insisté sur le fait que pour résoudre ce problème de manque de connaissances, il faudrait déployer des efforts considérables. Un renforcement de la sensibilisation générale à la technique de capture et stockage du CO2 en temps qu'option importante d'atténuation du changement climatique est prioritaire. Les recommandations évoquées sont importantes pour les industries et les gouvernements locaux souhaitant impliquer les citoyens dans le processus décisionnel sur une opération de CSC prévue récemment. Les instruments sont aussi importants pour les autorités nationales qui souhaitent inclure le CSC dans leurs politiques de réduction des émissions de CO2 et doivent convaincre de grands groupes. Par ailleurs, bien que NEARCO2 se soit concentré sur les projets de CSC, de nombreuses leçons ont été tirées qui se révèleront très pertinentes pour d'autres technologies énergétiques telles que l'éolien, la bioénergie et le nucléaire, domaines dans lesquels la résistance publique est devenue un véritable problème. Les efforts du projet apportent donc un certain espoir qu'une approche de communication ciblée pourrait atténuer les craintes du public quant à la sécurité des technologies émergentes connexes.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application