Skip to main content

A road map for European ageing research

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une feuille de route moléculaire pour vieillir en bonne santé

L'augmentation rapide de la population âgée, l'amélioration des soins et les conditions socio-économiques ont généré une augmentation simultanée des dépenses de santé en Europe. Financé par l'UE, le projet WHYWEAGE («A road map for European ageing research») a donc été initié pour améliorer la qualité de vie d'une population vieillissante et satisfaire ses besoins en matière de santé.

Santé

Le vieillissement s'accompagne souvent de maladies cardiovasculaires comme l'hypertension, de diabète, d'ostéoporose, de maladies de la peau, d'une diminution de la masse musculaire, d'un métabolisme faible et d'un déficit neurologique. Ces changements dégénératifs sont la plupart du temps le résultat d'une altération des mécanismes moléculaires au niveau cellulaire. Ces dysfonctionnements liés à l'âge réduisent la qualité de vie des personnes âgées, augmentent leur dépendance et réduisent leur contribution à la population active ou au pool de connaissances. L'augmentation rapide de cette population au sein de l'Union fait peser une lourde charge sur les gouvernements et les systèmes de soins qui ne sont pas préparés pour répondre à ses besoins. WHYWEAGE est une initiative qui a été mise en place afin d'identifier les domaines de recherche qui permettront une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires du vieillissement et l'émergence de solutions pour améliorer la qualité de vie de cette population. Douze ateliers de travail ont été organisés, ils ont rassemblé des participants de 21 pays européens y compris des intervenants de l'industrie et des scientifiques qui ont ainsi pu apporter leurs perspectives techniques et commerciales. Ces ateliers ont abordé divers thèmes comme «biomarqueurs du vieillissement», «stress oxydatif, altération protéique et maintenance protéique», vieillissement vasculaire, «sarcopénie, faiblesse musculaire et exercice physique» et enfin, «études biogérontologiques cliniques». Les partenaires ont pu identifier les déficits de connaissances et lacunes technologiques et établir une priorité pour certains domaines de recherche en se basant sur leur urgence et leur importance. Ces travaux ont permis d'élaborer une feuille de route pour la recherche sur le vieillissement en Europe. Des conférences de presse et des sites internet spécifiques (par exemple, http://diamap.eu) ont permis aux partenaires du projet de diffuser ces informations. La feuille de route du projet WHYWEAGE servira de guide pour décrypter au niveau moléculaire les mystères du vieillissement. Un vieillissement en bonne santé permettrait d'améliorer grandement la qualité de vie des personnes âgées, il permettrait également de réduire les besoins en soins et les coûts socio-économiques associés. Cette coordination multidisciplinaire guidera également la recherche et le développement technologique (RDT) afin qu'elles répondent aux besoins des populations vieillissantes d'Europe. Ces travaux seront également utiles pour l'élaboration d'une nouvelle politique et aideront tous les intervenants à prendre les bonnes décisions concernant la commercialisation d'options technologiques.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application