Skip to main content

BiO-dOSimetric Tools for triagE to Responders

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une technologie de détection d'exposition aux rayonnements nucléaires

Un nouvel outil d'analyse pouvant être utilisé sur site après un incident nucléaire permettra de fournir des informations rapides sur les victimes potentielles et la contamination globale du site. Une initiative de l'UE a en effet développé un dispositif susceptible de réduire l'impact des cas d'urgence radiologique.

Économie numérique

Les risques d'une exposition aux rayonnements, qu'elle soit provoquée par un acte terroriste ou un accident effrayent la population depuis des décennies. Mieux évaluer l'importance d'un accident nucléaire permettrait de développer des mesures d'action et de confinement plus rapides. Avec le soutien financier de l'Union européenne, le projet BOOSTER («Bio-dosimetric tools for triage to responders») a élaboré un dispositif portable qui peut être facilement déployé sur le lieu de l'accident et de mesurer l'étendue de la contamination par rayonnement. L'objectif global étant de mesurer les particules radioactives déposées sur la peau, inhalées ou ingérées par les victimes. Le consortium a décidé d'évaluer en premier lieu la situation radiologique grâce à des mesures radiologiques en temps réel tels que dosimètres et les caméras gamma afin de localiser les points d'intérêt avec précision, puis d'identifier les radionucléides incriminés en utilisant des détecteurs et des capteurs idoines. Par considération pour les victimes, l'appareil doit pouvoir également identifier celles requérant des soins immédiats. Pour ce faire, les membres du consortium ont développé de nouveaux outils de biodosimétrie qu'ils ont intégré aux techniques spectrométriques afin de caractériser l'exposition des victimes aux rayonnements. Tous les capteurs ont ensuite été incorporés dans le dispositif et associés à des logiciels existants de gestion de crise pouvant être employés par les premiers intervenants sur site et les centres de commandement et de contrôle. De cette façon, les opérateurs peuvent tirer pleinement parti d'un système de prise de décision en ligne installé dans le centre opérationnel couplé au dispositif mobile. Enfin, un exercice de démonstration en Hongrie d'une attaque terroriste a permis de tester la validité du système d'évaluation des doses de rayonnements. En incorporant la solution mobile du projet BOOSTER, les services d'urgence pourront plus facilement distinguer victimes d'un accident radiologique et déterminer rapidement les interventions nécessaires. Les propriétés du système optimisent ainsi la gestion de crise après un évènement nucléaire accidentel ou terroriste, elles devraient également permettre à notre société d'être plus confiante vis-à-vis de ces accidents.

Mots‑clés

Exposition aux radiations nucléaires, accident de rayonnement, tri des victimes, contamination par rayonnement, outils bio-dosimétriques.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application