Skip to main content

Adaptive Strategies to Mitigate the Impacts of Climate Change on European Freshwater Ecosystems

Article Category

Article available in the folowing languages:

Protéger les écosystèmes d'eau douce

Les mesures visant à restaurer les écosystèmes d'eau douce doivent prendre en considération les effets du changement climatique. Un projet financé par l'UE génère des connaissances scientifiques qui assureront le succès de l'application de ces mesures.

Changement climatique et Environnement

Le projet REFRESH («Adaptive strategies to mitigate the impacts of climate change on European freshwater ecosystems») avait trois objectifs généraux. Le premier était d'élargir les connaissances sur la réaction des écosystèmes d'eau douce face aux changements provoqués par le climat, l'affectation des sols, l'utilisation de l'eau et la pollution au cours des 50 à 60 prochaines années. Les objectifs subséquents impliquaient la transposition de ces connaissances sous une forme pouvant être exploitée par les autorités responsables de la gestion de l'eau en vue d'assurer l'adoption de ces résultats par les parties prenantes ciblées. Les membres du consortium se sont concentrés sur trois principales pressions interconnectées et associées au climat: l'élévation des températures, les changements des niveaux d'eau et les régimes de débit, ainsi que les excès en éléments nutritifs. Des travaux ont été effectués principalement dans les rivières, les lacs et les zones humides des plaines car ces derniers constituent souvent des enjeux importants en termes de respect des exigences posées par la directive Habitats et la directive-cadre de l'UE sur l'eau (DCE). Des études effectuées sur plusieurs cours d'eau ont apporté une base pour l'application des connaissances sur les effets du changement climatique et du changement d'affectation des sols sur la structure, le fonctionnement et la biodiversité des cours d'eau. Elles ont offert des résultats sur l'efficacité des méthodes d'adaptation et d'atténuation pour la restauration des cours d'eau. Les scientifiques ont découvert que l'ombrage à proximité des ruisseaux permet de compenser l'impact de l'augmentation des températures et influence la biodiversité des ruisseaux. L'augmentation des crues hivernales avait un effet à plus long terme sur la végétation des cours d'eau. Une nouvelle méthode a également été conçue pour calculer la production primaire nette de la saturation en oxygène en milieu de journée. Les expériences sur la stagnation et la sécheresse ont offert des renseignements sur le rôle d'un débit faible et de la sécheresse dans les cours d'eau et les pertes potentielles pour l'écosystème. Les expériences ont permis d'établir des valeurs-limites de faible débit et de sécheresse dans les cours d'eau des plaines atlantiques. Le débit du courant et le taux d'oxygène seraient essentiels aux cours d'eau et affecteraient le fonctionnement de l'écosystème. Ainsi, un bon régime d'oxygène et des conditions de débit adéquat permettront d'assurer la réalisation des objectifs de la DCE et de la directive de l'UE sur les habitats. Ainsi, des mesures adaptatives spécifiques ont été évaluées et utilisées pour minimiser les effets secondaires attendus du changement climatique sur la quantité, la qualité et la biodiversité de l'eau douce. Le travail mené par REFRESH améliorera les connaissances sur les écosystèmes d'eau douce. Cela permettra d'assurer leur restauration à un bon état écologique, de soutenir les espèces principales et de réduire les effets des fluctuations climatiques. REFRESH permettra de préserver les écosystèmes d'Europe des impacts du changement climatique.

Mots‑clés

Écosystèmes d'eau douce, changement climatique, utilisation des sols, utilisation de l'eau, pollution

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application