Skip to main content

Harmonised Assessment of Reliability of MOdern Nuclear I&C Software

Article Category

Article available in the folowing languages:

Améliorer la fiabilité de l'informatique dans la sécurité nucléaire

Des efforts conjoints entre Chine et UE ont permis de de doter l'industrie nucléaire de méthodes et de données de pointe pour évaluer les logiciels critiques du point de vue de la sécurité.

Énergie

Les centrales nucléaires modernes ont besoin de systèmes d'instrumentation et de contrôle (I&C) qui permettent de surveiller de manière fiable tous les aspects opérationnels et de faire des ajustements de manière dynamique pour garantir la sécurité. Les logiciels inclus dans ce type de systèmes nécessitent une approche d'évaluation pour s'assurer qu'ils ont aussi fiables que possible, sans failles. De plus, les différences en matière d'approches de licence adoptées dans chaque pays empêchent l'identification des meilleures pratiques. Dans le cadre du projet HARMONICS (Harmonised assessment of reliability of modern nuclear I&C software) financé par l'UE, cinq pays européens ont coopéré avec la Chine pour soutenir l'industrie nucléaire dans l'évaluation des logiciels pour les systèmes critiques en matière de sécurité. Les chercheurs du projet HARMONICS sont partis des résultats de deux projets de recherche antérieurs appelés CEMSIS (Cost effective modernisation of systems important to safety) et BE-SECBS (Benchmark exercise on safety evaluation of computer based systems). Par ailleurs, les besoins et les expériences des utilisateurs finaux en Chine et dans l'UE ont été analysés. Avant la fin du projet, les chercheurs ont proposé un cadre pour la vérification de logiciels intégrant des approches à base de règles, d'objectifs et prenant en considération les risques. L'approche basée sur des objectifs nécessite une ensemble d'objectifs initial complet et cohérent. L'approche à base de règles ne suffit pas car elle ne permet pas de démontrer seule qu'un système est suffisamment sûr pour une application donnée. L'applicabilité et l'acceptabilité de chaque approche ont été testées dans une série d'études de cas de systèmes de protection numériques. Les résultats ont été utilisés pour élaborer des directives pratiques intégrant les trois approches dans un traitement cohérent de vérification des systèmes I&C numériques. Le projet HARMONICS a également travaillé sur l'analyse du code source statique et la vérification formelle. Les activités du projet HARMONICS ont fourni une base solide de test des technologies I&C numériques utilisées dans les centrales nucléaires pour garantir l'efficacité et la sécurité. L'octroi de licence pour les systèmes I&C numériques devrait devenir plus transparent, tandis que l'harmonisation des systèmes I&C entre pays européens et au-delà devrait faciliter le partage des bonnes pratiques.

Mots‑clés

Énergie nucléaire, logiciel critique pour la sécurité, systèmes d'instrumentation et de contrôle, bonnes pratiques, vérification formelle

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application