Skip to main content

MAGNETIC NANOCONTAINERS FOR COMBINED HYPERTHERMIA AND CONTROLLED DRUG RELEASE

Article Category

Article available in the folowing languages:

À l'assaut du cancer de l'ovaire

Une approche innovante polyvalente vise à soigner le cancer de l'ovaire en utilisant de nouvelles nanoparticules magnétiques. Des chercheurs européens ont mis au point des nanostructures capables de localiser la libération de chaleur et des médicaments pour chimiothérapie.

Santé

Le cancer de l'ovaire est une importante cause de mortalité chez les femmes. Les premiers symptômes sont élusifs, contrariant un diagnostic rapide. Le traitement fait appel à la chirurgie, suivie d'une chimiothérapie contre tout résidu éventuel. Cependant, vu l'impact de ces approches, il est urgent de disposer d'autres stratégies, plus spécifiques. Le projet MAGNIFYCO («Magnetic nanocontainers for combined hyperthermia and controlled drug release») financé par l'UE a proposé d'associer la thérapie thermique et la chimiothérapie pour soigner ce cancer. Le consortium du projet visait des nanostructures plurifonctionnelles, chargées de médicaments de chimiothérapie et de nanoparticules d'oxyde de fer pour générer de la chaleur. Ces nanoparticules magnétiques ont été guidées dans le corps et localisées via imagerie par résonance magnétique. L'insertion de fragments d'anticorps (Fabs) à leur surface a permis une administration sélective à la structure des cellules cancéreuses surexprimant le récepteur alpha du folate (FRa). Les partenaires ont étudié divers nanoconteneurs comme les nanotubes du virus de la mosaïque du tabac, des vésicules biologiques, des nanoparticules lipidiques solides et des peptides auto-assemblées. Le but était de protéger les médicaments contre la dégradation enzymatique, tout en s'assurant qu'ils restent sensible à des stimuli tels que les changements de température ou de pH, pour déclencher leur libération. Les partenaires ont sélectionné les médicaments actuellement utilisés contre le cancer de l'ovaire. Le projet a testé diverses nanoparticules inorganiques en vue d'une fonctionnalisation magnétique, l'un des résultats majeurs étant le revêtement de particules virales par des cristaux de fer. L'approche combinée de MAGNIFYCO promet de meilleurs résultats que chaque thérapie utilisée indépendamment.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application