CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Development of Functionalised Cell Seeded Bioartificial Organ for Transplantation in Nerve Repair

Français FR

Un nouvel espoir pour les lésions de la moelle épinière

Un projet révolutionnaire de l'UE a développé des matrices biosynthétiques pouvant être transplantées à l'homme pour favoriser la guérison des lésions de la moelle épinière.

SANTÉ

RECHERCHE FONDAMENTALE

© Elke Rink
En Europe, environ 330 000 personnes sont atteintes de lésions de la moelle épinière et l'on recense plus de 11 000 nouveaux cas chaque année. Les blessures et les maladies dégénératives du système nerveux central constituent un goulot d'étranglement dans la pratique médicale et chirurgicale et aucun traitement n'existe actuellement. Le traitement et la réhabilitation ou d'autres frais de santé s'élèvent à des milliards d'euros, ce qui nécessite de nouvelles solutions pour relever ces défis médicaux. L'objectif du projet NEUROGRAFT (Development of functionalised cell seeded bioartificial organ for transplantation in nerve repair), financé par l'UE, était de développer un organe bio-artificiel pouvant être utilisé pour la régénération de la moelle épinière. Pour atteindre cet objectif, les scientifiques ont proposé de fabriquer un système de conduit chargé d'agents anti-inflammatoires et de cellules souches qui contribueraient à la régénération fonctionnelle après une lésion de la moelle épinière. À la suite d'une grande optimisation, le conduit NEUROGRAFT a été réalisé à partir de collagène et avait la capacité d'intégrer et de libérer un composant anti-inflammatoire bioactif. L'interleukine-37 et l'interleukine-10 ont été proposées comme molécules immunomodulatrices puissantes capables de façonner les premières réactions inflammatoires et d'augmenter la survie et l'efficacité thérapeutique des cellules souches mésenchymateuses transplantées. Ces dernières ont été obtenues à partir de tissus adipeux de niveau clinique et ont fait preuve d'une différentiation efficace jusqu'à la lignée neuronale. Le conduit fabriqué a supporté la différenciation des cellules souches mésenchymateuses en neurones fonctionnels in vitro et a généré des résultats prometteurs promettant lors de la transplantation in vivo dans des modèles de rat de blessure de la moelle épinière et de paraplégie. Important, cela n'a démontré aucune dégradation indésirable, cytotoxicité, génotoxicité ou d'effets secondaires de toxicité systémique. En outre, les scientifiques ont envisagé l'incorporation de molécules neurorégulatrices puissantes pour une régénération nerveuse fonctionnelle accrue dans le système nerveux central. Comme il n'y a pas de produit comparable sur le marché, le système de conduit NEUROGRAFT constitue une nouveauté. Les petites et moyennes entreprises participantes ont réussi à développer une unité de taille humaine dans de bonnes conditions de fabrication qui pourraient être commercialisées dans le futur. Dans l'ensemble, une intervention thérapeutique pour la moelle épinière, où les fonctionnalités du tissu neuronal sont rétablies grâce à l'utilisation de cellules souches, aurait un impact socio-économique inestimable.

Mots‑clés

Blessures de la moelle épinière, NEUROGRAFT, organe bio-artificiel, anti-inflammatoire, cellules souche mésenchymateuse,

Informations projet

N° de convention de subvention: 304936

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Decembre 2012

  • Date de fin

    30 Novembre 2015

Financé au titre de:

FP7-HEALTH

  • Budget total:

    € 5 561 191,41

  • Contribution de l’UE

    € 4 211 374,84

Coordonné par:

NATIONAL UNIVERSITY OF IRELAND GALWAY