Skip to main content

Contested Spatialities of Urban Neoliberalism: Dialogues between Emerging Spaces of Citizenship in Europe and Latin America

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le néolibéralisme à travers les continents

Une étude européenne a examiné les effets des politiques néolibérales sur les communautés locales d'Amérique latine. Le projet a utilisé des méthodes innovantes pour étudier la gentrification, les conflits fonciers et la disponibilité du logement, tout en favorisant l'échange de connaissances.

Société

Le néolibéralisme est une idéologie politique qui soutient une intervention limitée de l'État, la privatisation, la déréglementation et de faibles dépenses du gouvernement dans le but de privilégier le secteur privé. Appliquée aux politiques locales, cette idéologie peut entraîner des conflits, mais on sait peu de choses sur les difficultés rencontrées par les citoyens exposés aux politiques de ce type. Le projet CONTESTED_CITIES (Contested spatialities of urban neoliberalism: Dialogues between emerging spaces of citizenship in Europe and Latin America), financé par l'UE, a étudié la question plus en profondeur. Il a réuni des scientifiques issus d'universités d'Europe et d'Amérique latine afin de discuter de certaines des conséquences les plus marquantes du néolibéralisme urbain et de la résistance qui est apparue dans certaines zones géographiques. Les deux membres du consortium ont étudié les processus de gentrification en Europe et en Amérique latine. Ils ont également examiné le conflit lié à la réappropriation du sol au niveau des politiques urbaines néolibérales, et qui met en évidence la difficulté d'accéder à un logement adéquat et à des droits dans les villes. Une technique de recherche s'appuyait sur des méthodologies qualitatives innovantes telles que la photographie réflexive. Le projet a par ailleurs soutenu la mise en place d'un programme de connaissances visant à tirer un enseignement des villes d'Amérique latine et à favoriser le transfert de politiques. Le projet a duré quatre ans, jusqu'à fin 2016. Les résultats de la première période de rapport sont présentés en détail en espagnol sur le site web du projet. CONTESTED_CITIES a mis en place un réseau de praticiens, universitaires et mouvements sociaux qui interagissent à grande échelle par le biais de réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter. Le projet a également publié 44 articles dans des revues, des articles à facteur d'impact élevé, et participé à des ouvrages et autres publications indépendantes. Il a aussi produit cinq «Séries d'articles de travail» contenant plus de 340 articles. Les travaux du projet peuvent apporter une nouvelle vision de l'opposition au développement urbain néolibéral. Les résultats peuvent également refléter certains développements de la crise financière actuelle.

Mots‑clés

Néolibéralisme, gentrification, conflits fonciers, logement, CONTESTED_CITIES, Amérique latine

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application