Skip to main content

Towards an understanding of cooperation in an African passerine bird

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les avantages et les inconvénients de la coopération chez les Républicains sociaux

La coopération est un comportement complexe que nous cherchons toujours à comprendre. Des scientifiques de l'UE ont collaboré avec des scientifiques sud-africains pour étudier la dynamique et les mécanismes évolutifs de la coopération chez le Républicain social.

Recherche fondamentale

Vivant en Afrique du Sud, le Républicain social est une petite espèce d'oiseau que les scientifiques ont étudié pour comprendre la coopération. Ces passereaux collaborent pour construire de grands nids collectifs et coopèrent pour élever leurs jeunes et harceler les prédateurs. Les scientifiques ont collecté des données à long terme sur les Républicains sociaux, afin de tester et comprendre la dynamique sous-tendant le comportement coopératif de l'espèce et ses bases évolutives. Nous pourrons ainsi mieux comprendre le comportement coopératif d'autres espèces, dont les humains. L'initiative COOPERATION (Towards an understanding of cooperation in an African passerine bird), financée par l'UE, a utilisé une approche multidisciplinaire pour étudier les avantages et inconvénients de la coopération chez le Républicain social. Les chercheurs ont intégré des données de terrain à long terme, la génétique et la physiologie pour obtenir des estimations complètes de l'aptitude individuelle. Cette initiative représente la poursuite d'une étude à long terme exploitant des données remontant jusqu'à 1993. Les chercheurs ont étudié divers aspects des avantages et inconvénients de la coopération et la façon dont ces facteurs impactent la dynamique de la population, en l'occurrence sa taille et sa composition par âge. L'un des sujets étudiés portait sur les effets cachés des auxiliaires, à savoir les avantages apportés par les auxiliaires qui vont au-delà de l'amélioration du succès de la reproduction. Les auxiliaires sont les oiseaux qui ne participent pas à la reproduction, mais qui aident les autres oiseaux à se reproduire. Les scientifiques ont constaté que les femelles qui reçoivent l'aide d'auxiliaires pondent des œufs plus petits, ce qui bénéficie aux femelles reproductrices mais n'affecte pas leur descendance. Cette preuve confirme l'hypothèse d'effets cachés des auxiliaires. COOPERATION a réuni une importante équipe de 21 chercheurs et étudiants ayant une expertise dans différents domaines et provenant de France, du Portugal, d'Afrique du Sud et du Royaume-Uni. Cette collaboration a facilité l'échange de connaissances et débouché sur une consolidation substantielle de la recherche et une nette amélioration de la productivité. Les étudiants ont en particulier bénéficié du partage de compétences et de connaissances. Les résultats de cette recherche nous ont permis de mieux comprendre la socialité, ainsi que l'évolution de la coopération et ses effets au niveau de la population.

Mots‑clés

Coopération, Républicain social, comportement coopératif, dynamique de la population, effets cachés des auxiliaires

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application