Skip to main content

Changing families and sustainable societies: Policy contexts and diversity over the life course and across generations

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une vision actuelle des familles et de la société de demain

Un projet européen a étudié la diversité des formes de famille et les nouvelles configurations familiales afin de fournir une base plus solide pour la politique à l'échelle européenne, nationale et locale.

Société
Recherche fondamentale

Des changements considérables au niveau des modèles familiaux en Europe ont influencé le parcours de vie des familles, à savoir la séquence et le rythme des événements qui ponctuent la vie de chaque individu, comme le mariage et les naissances. Le projet FAMILIESANDSOCIETIES, financé par l'UE, a renforcé la compréhension du développement familial en Europe et des défis connexes. L'équipe FAMILIESANDSOCIETIES a également étudié les familles à risque et vulnérables, dont les familles monoparentales, les grandes familles, les familles vivant ensemble séparément, les familles homosexuelles et les familles recomposées. Les résultats montrent que l'équilibre entre le travail rémunéré et la vie de famille est essentiel au bien-être des familles et des enfants. Cela permet à la société de limiter les vulnérabilités. Les partenaires du projet ont analysé la dynamique de la famille parmi les immigrants et leur descendance. Des formes de partenariat et familiales existent. Elles sont influencées par la société en général et les sous-cultures minoritaires. Les groupes de recherche ont également travaillé sur la manière dont les changements en matière de sexe et de famille sont de plus en plus liés. Pour les nouveaux parents, l'étude montre qu'une naissance figure parmi les éléments déterminants qui favorisent les changements au niveau de la prise en charge au sein des couples et la sexualisation des rôles parentaux. Les analyses ont montré les avantages considérables que représente une prise en charge externe en lieu et place d'une garde à domicile pour les enfants dont la mère dispose d'un faible niveau d'éducation ou provenant d'un milieu défavorisé. Le lien négatif entre les parents séparés et les études de l'enfant s'est avéré plus important pour les enfants plus défavorisés. D'autres conclusions montrent que le type de prise en charge publique a influencé les inégalités socio-économiques ou des sexes. Les paiements en liquide ont renforcé la répartition des tâches entre les hommes et les femmes davantage que les services de prise en charge, alors que l'extension du marché privé a contribué aux inégalités sociales. Trois nouvelles bases de données ont été mises en œuvre pour favoriser la mise à disposition des données pour les recherches liées aux politiques pertinentes. Il s'agit notamment d'une législation sur les technologies de procréation assistée, les questions juridiques liées aux familles homosexuelles et hétérosexuelles en Europe, et les projets de politique européenne pour les familles en matière de fertilité. FAMILIESANDSOCIETIES a montré que les politiques devaient tenir compte de la diversité des familles, que l'égalité des sexes et sociale représentait un aspect important pour la société, et que la sécurité économique, sociale et juridique était essentielle pour le bien-être des individus et des familles en Europe.

Mots‑clés

Familles, société, parcours de vie, FAMILIESANDSOCIETIES, soins, sexe, bien-être, inégalité

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application