Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des solvants respectueux de l'environnement

Les solvants sont essentiels pour produire des revêtements, des encres et des adhésifs, mais leur utilisation a des effets négatifs sur l'environnement. Des chercheurs de l'UE ont développé des solvants fabriqués à partir de ressources renouvelables pour améliorer la soutenabilité du secteur.

Technologies industrielles

Les solvants sont des substances qui permettent de dissoudre d'autres substances, et la majorité des solvants produits dans le monde sont utilisés dans le secteur des revêtements, des encres et des adhésifs. À cause des procédés utilisés dans ce secteur, la plupart des solvants consommés sont relâchés dans l'atmosphère. Cela a un impact négatif sur l'environnement. Il existe ainsi un besoin croissant d'améliorer la soutenabilité et d'utiliser des solvants à base biologique, c’est-à-dire produits à partir de ressources renouvelables. En 2010, 5 millions de tonnes de solvants ont été commercialisés dans l'UE, soit un quart du marché mondial. Cependant, les solvants à base biologique ne représentaient que 12,6 % de ce total (0,63 millions de tonnes). Cette proportion de solvants à base biologique devrait croître de 4,8 % par an pour atteindre 1,1 millions de tonnes d'ici 2020. Pour répondre à ce besoin croissant, l'initiative ECOBIOFOR (Ecopaint bio-based formulations), financée par l'UE, a développé de nouveaux solvants présentant trois caractéristiques. Ils sont à base biologique, sont synthétisés selon les principes de la chimie verte et émettent moins de composés organiques. Pour cela, les chercheurs ont travaillé sur le développement de solvants à partir de ressources renouvelables par des procédés biotechnologiques et chimiques basés sur les principes de la chimie verte. La chimie verte est un concept de procédés et produits chimiques qui réduisent (ou éliminent) l'utilisation et la production de substances dangereuses. La réussite du transfert à grande échelle industrielle des procédés biotechnologiques développés aura un impact significatif sur l'industrie européenne en contribuant aux économies d'énergie et à la réduction de la consommation d'eau et des déchets par rapport aux procédés de production (chimique) traditionnels. Les trois solvants à base biologique (bio acétate d'éthyle, bio acétate de butyle et bio glycol de butylène) et le nouveau diluant réactif à base d'huiles végétales qui ont été développés peuvent être utilisés dans des différentes applications de revêtements, par exemple le glycol pour les applications hydriques et les autres pour les applications de solvant, afin de remplacer les solvants actuellement utilisés qui sont dérivés du pétrole. Cela améliorera la soutenabilité de la production et de la consommation dans le secteur. Les avancées de l'initiative ECOBIOFOR seront utiles pour les PME qui cherchent à faire évoluer leurs procédés traditionnels vers des procédés basés sur des ressources renouvelables. Ces entreprises sont également prêtes à introduire des produits plus écologiques dans leurs formulations. Cette initiative a contribué au développement de solutions plus soutenables qui sont techniquement et économiquement viables dans le domaine des revêtements, des encres et des adhésifs. Elle a également fourni de nouvelles opportunités d'innovation répondant au besoin de ce secteur de travailler sur des produits plus respectueux de l'environnement.

Mots‑clés

Solvants, revêtements, soutenabilité, ressources renouvelables, ECOBIOFOR, chimie verte

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application