Skip to main content

Heterogeneity and the Volatility of Financial Assets

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une nouvelle théorie économique sur la volatilité des actifs financiers

Un projet de recherche de pointe a produit une méthode plus précise pour l’analyse de la volatilité des actifs financiers, ce qui constitue une amélioration par rapport aux méthodes utilisées aujourd’hui.

Société

La crise financière qui a pris le monde par surprise a amené les économistes à en chercher les raisons et à revoir les modèles économiques. Le projet HETEROVOL (Heterogeneity and the volatility of financial assets) financé par l’UE a proposé une nouvelle approche pour analyser la volatilité des actifs financiers. Il a tenté de modéliser sous un nouveau jour l’hétérogénéité économique, à savoir cette variation entre les unités d'observation individuelles, afin d’analyser la volatilité plus en détail. Pour atteindre son objectif, l’équipe pluridisciplinaire a isolé les processus stochastiques utilisés en biologie mathématique et pouvant être exploités pour l’étude de l’hétérogénéité d’une population. Elle a ensuite mis au point un nouveau modèle de volatilité stochastique micro-économique dépassant les restrictions des modèles existants. Le projet a associé la finance, l’économie et les mathématiques afin de créer une nouvelle modélisation de l’hétérogénéité en économie. Plus précisément, les recherches se sont basées sur des études exhaustives des processus mesurés et leur application en économie, notamment pour la tarification des actifs. Cela a favorisé l’émergence de la nouvelle approche, qui a permis d’analyser l’évolution de l’hétérogénéité et son impact sur le prix des actifs. La méthode intègre des éléments tels que la consommation future, les caractéristiques des risques et l'évolution des croyances qui déterminent les choix économiques. Bien que les modèles économiques traditionnels pour les processus stochastiques aient été suffisants là où quelques agents économiques sont en interaction, la nouvelle méthode permet de mieux prendre en compte un plus grand nombre d’agents et de variables. Un article important publié par l’équipe du projet ouvre la voie des recherches à venir sur la maîtrise de l’hétérogénéité en matière d’économie. Les auteurs développent et proposent un mécanisme en faveur de décisions macro-économiques plus précises. Dans un deuxième article, HETEROVOL a aussi analysé dans quelle mesure l’hétérogénéité a influencé la volatilité des actifs financiers dans le cadre des modèles de volatilité stochastique en temps continu. Le nouveau modèle privilégie la tarification des options financières européennes. Le prix des actifs est défini sur la base des fondements micro-économiques dérivés d’un principe d'équilibre. Cette nouvelle fonction non affine prévaut sur les modèles existants, qu’il s’agisse de fonction affine ou non. Les résultats du projet ont été communiqués lors de séminaires, conférences, présentations et dans des articles. Les parties prenantes représentant les institutions financières et les universités dans le secteur de la finance quantitative verront les atouts des nouveaux articles et des nouvelles approches.

Mots‑clés

Volatilité des actifs financiers, modèles économiques, HETEROVOL, hétérogénéité, processus stochastiques

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application