CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

FocusLocus: ADHD management Gaming System for educational achievement and social inclusion

Français FR

Un programme d’intervention basé sur le jeu comme clé pour aider les enfants atteints de TDAH

Le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) affecte 7 % de la population, limite l’apprentissage et est source de problèmes de comportement et d’exclusion sociale. Un projet financé par l’UE propose un nouveau système de jeu comme traitement alternatif du TDAH.

SOCIÉTÉ

© Stelios C. A. Thomopoulos

«Le projet FocusLocus visait à fournir un programme d’intervention novateur et disruptif basé sur le jeu pour aider les enfants à gérer et à surmonter les symptômes du TDAH», explique Stelios C. A. Thomopoulos, coordinateur du projet. S’appuyant sur de solides recherches en sciences cognitives, FocusLocus a donné naissance au système de jeu REEFOCUS, qui intègre des méthodes d’entraînement multisensoriel pour le changement de comportement et l’acquisition de compétences mentales et motrices. «La solution REEFOCUS entend devenir une alternative efficace et rentable pour le traitement du TDAH sans les effets secondaires indésirables des approches actuellement établies (c’est-à-dire, les médicaments)», ajoute M. Thomopoulos.

REEFOCUS sous les projecteurs

Le jeu REEFOCUS se déroule dans un environnement sous-marin, dans un contexte d’écosystème de récif corallien, et s’articule autour de la préservation de la vie et de son expansion. «REEFOCUS est un jeu non-violent, neutre en termes de genre et de culture, avec un caractère éducatif qui favorise la sensibilisation à l’environnement», rapporte Stelios Thomopoulos. Créé pour améliorer les symptômes du TDAH, REEFOCUS forme, par une série d’exercices présentés sous forme de jeux, certaines compétences cognitives ciblées connues pour être associées au TDAH. «Les mini-jeux ont réussi à maintenir l’intérêt et l’engagement du joueur, contrairement aux exercices d’entraînement classiques dispensés en milieu clinique», souligne Stelios Thomopoulos. De plus, le format de mini-jeu permet une évaluation fiable des performances et un ajustement du niveau de difficulté des exercices d’entraînement aux habiletés cognitives. «Les mini-jeux actuellement intégrés dans REEFOCUS visent à stimuler l’aversion pour les retards, le contrôle inhibiteur, l’attention soutenue, la coordination motrice, la mémoire de travail et l’attention sélective.» Le jeu propose un traitement personnalisé en ciblant les déficits diagnostiqués et la condition individuelle de chaque enfant tout en adaptant ses méthodes d’entraînement aux progrès constatés. Le jeu est complété par l’application Internet REEFOCUS qui applique les principes de confidentialité dès la conception et est accessible depuis n’importe quel navigateur Internet. Les parents, les cliniciens et les éducateurs dont les besoins sont spécifiques peuvent gérer les profils des patients, surveiller les progrès de leurs enfants, examiner les statistiques de performances et personnaliser les paramètres du jeu et le calendrier des interventions. REEFOCUS a été testé lors d’une étude clinique pilote menée en 2018 à l’hôpital San Joan de Déu, à Barcelone, en Espagne. Elle concernait 75 enfants chez qui un TDAH avait été diagnostiqué. «Toutes les sessions ont été surveillées via la télémétrie conforme avec le RGPD de REEFOCUS en recourant à un RPV sécurisé», expliquent Adam Doulgerakis, responsable technique, et Maria Bessa, responsable de la mise en œuvre du pilote et de l’éthique. «L’analyse initiale des données de télémétrie suggère une nette amélioration des performances des enfants dans tous les domaines de la formation cognitive utilisée dans les mini-jeux», ajoute Tassos Kanellos, responsable du projet.

Vers le futur

«REEFOCUS a été testé avec succès dans le cadre d’un pilote clinique. La richesse des données collectées via la télémétrie FocusLocus a révélé le potentiel du jeu comme outil non médicamenteux pour le traitement du TDAH», déclare Stelios Thomopoulos. Parmi les prochaines étapes du projet, un projet clinique à grande échelle est en cours pour valider l’approche proposée et progresser vers la commercialisation de REEFOCUS. «Nous évoluons dans des directions différentes. Nous étudions différentes possibilités de financement et d’instruments pour mobiliser des capitaux afin de commercialiser REEFOCUS», ajoute Stelios Thomopoulos. Parallèlement, le projet négocie des études pilotes supplémentaires avec un plus grand nombre de participants et travaille à l’analyse comparative du jeu chez des populations en bonne santé, ainsi qu’à son extension à d’autres troubles cognitifs.

Mots‑clés

FocusLocus, REEFOCUS, TDAH, intervention basée sur le jeu, système de jeu, traitement du TDAH, aptitudes cognitives, trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité

Informations projet

N° de convention de subvention: 732375

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Novembre 2016

  • Date de fin

    31 Janvier 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.2.1.1.

  • Budget total:

    € 1 110 991,08

  • Contribution de l’UE

    € 999 562,50

Coordonné par:

"NATIONAL CENTER FOR SCIENTIFIC RESEARCH ""DEMOKRITOS"""