Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Rationaliser le passage aux câbles à fibres optiques renforcera l’avantage concurrentiel de l’Europe

De nombreux pays européens ont du mal à faire évoluer leur câblage classique en cuivre vers la fibre optique, une condition préalable à l’exploitation des nouveaux réseaux ultra-rapides. Des ingénieurs financés par l’UE ont mis au point un moyen simple et rapide d’effectuer cette tâche dans des situations complexes.

Économie numérique

Passer des câbles classiques de télécommunications en cuivre aux câbles à fibres optiques ultrarapides est actuellement un processus perturbateur, coûteux et long. Il faut souvent creuser des micro-tranchées (des tranchées étroites et peu profondes dans les routes et autres surfaces) qui perturbent non seulement les centres urbains, mais qui doivent également faire face à certaines restrictions dans de nombreux endroits. Le projet Upstart, financé par l’UE, a mis au point une solution simple et rapide pour remplacer les câbles en cuivre par des câbles à fibres optiques, respectueux de l’environnement, économiques et évolutifs.

Relever les défis

La technologie Upstart consiste à injecter des fluides lubrifiants biodégradables spécialisés sous pression entre la gaine du câble et l’âme interne en cuivre. Cela comprime l’âme du câble, qui est ensuite enlevée à l’aide d’un treuil. Le câble de remplacement est placé à l’intérieur au fur et à mesure que l’âme redondante est retirée. Fast2Fibre, la société à l’origine de cette innovation (également appelée technologie Fast2Fibre ou F2F), avait mis au point cette technologie avant le projet. Selon Tom Fitzherbert, PDG et coordinateur de projet, «lorsqu’un grand fournisseur de communications européen a manifesté un certain intérêt sous certaines conditions, nous nous sommes efforcés de répondre à ses exigences en matière de fiabilité, d’évolutivité, de rentabilité et de facilité d’utilisation». Le projet Fast2Fibre est né de cette ambition et a permis de financer une expansion significative des efforts de recherche et développement. Toutefois, comme l’explique M. Fitzherbert, «en raison de registres incomplets en matière de télécommunications, il a fallu consacrer davantage de temps pour comprendre les caractéristiques des câbles et effectuer des tests en laboratoire afin de garantir le bon fonctionnement de la solution avant son déploiement. Cela a requis d’importantes améliorations des équipements de terrain, des tests tribologiques sur les fluides ainsi que l’industrialisation de composants auxiliaires.»

Obtenir des résultats

Le projet a développé différents fluides destinés à différents types de câbles afin de proposer une solution pour la plupart d’entre eux, tout en se concentrant sur les plus courants. Plus de 400 câbles ont été testés sur le terrain, les détails figurant dans la base de données de câbles Fast2Fibre, accessible au client. La technologie Fast2Fibre peut remplacer entre 60 et 150 mètres de câble en une seule extraction et plus de 500 mètres en une seule journée, soit près du double de ce qu’une équipe de construction est capable de faire avec des méthodes conventionnelles. Par ailleurs, les délais liés au démarrage du processus de remplacement sont négligeables, puisqu’il y a moins de permis à obtenir. Étant donné que les coûts globaux associés aux creusements dans les zones urbaines ou inaccessibles peuvent atteindre 80 % du coût total, cette technologie offre donc des incitations financières importantes. En outre, selon M. Fitzherbert, «sur un projet récent, nous avons amélioré la productivité, ou rapidité de remplacement, de plus de 600 % par rapport au creusement.» Le risque de causer des dommages aux infrastructures existantes est quasiment réduit à zéro.

Vers la phase de commercialisation

Le marché potentiel est énorme, auprès des fournisseurs de communications d’Europe et d’ailleurs, et il requiert des solutions innovantes pour accélérer la fourniture de fibres. D’après M. Fitzherbert, «les objectifs initiaux ont été atteints et de nouvelles techniques ont été découvertes pour proposer des solutions couvrant de nombreux autres types de câbles. Cela nous a permis de gagner la confiance de notre client d’origine, et d’être en charge du programme de mise à niveau de son réseau. En outre, des discussions concernant le lancement de deux contrats commerciaux au quatrième trimestre 2019 se trouvent à un stade avancé, et six autres sont en préparation.» Les éléments livrables du projet aideront les fournisseurs de communications européens et mondiaux à assurer le déploiement de la 5G avant leurs concurrents. Fast2Fibre est en train de faire évoluer l’ampleur de ses activités afin de répondre à cette demande mondiale.

Mots‑clés

Upstart, câble, cuivre, 5G, fibre optique, câblage, micro-tranchée, fluide lubrifiant, mobile, large bande

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application